Rôles différentiels du cortex cingulaire antérieur sous-génual et de l'insula antérieure dans la régulation des conséquences socio-affectives de l'exclusion sociale chez le rat

par Anna Fall

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Philippe Fossati.

Le président du jury était Philippe Faure.

Le jury était composé de Anna Beyeler, Jean-Yves Rotgé.

Les rapporteurs étaient Bruno Aouizerate, Denis David.


  • Résumé

    Les humains sont motivés par un besoin fondamental de maintenir des relations stables et durables. De nombreuses études comportementales ont démontré que l’exclusion sociale menace ce besoin fondamental d’appartenance. Au niveau neuronal, il a été mis en évidence l’implication du cortex cingulaire antérieur sous génual (CCAsg) et de l’insula antérieure (AI), deux régions aussi impliquées dans la dépression majeure, où le rejet social constitue un facteur de risque établi. A ce jour, le rôle du CCAsg et de l’AI dans les processus d’intégration et de régulation de l’exclusion sociale reste cependant inconnu. Afin d’étudier les conséquences comportementales de l’exclusion sociale ainsi que les rôles différentiels du CCAsg et de l’AI, nous avons dans un premier temps développé une nouvelle tâche d’exclusion sociale chez le rat. Cette tâche nous a permis, dans un second temps, d’étudier i) les conséquence socio-affectives de l’exposition à un stress social, ii) l’effet de lésions discrètes au niveau de l’homologue murin du CCAsg (cortex infralimbique, A25) et de l’AI (insula agranulaire) sur la réponse affective et iii) l’impact de l’administration d’ocytocine (OT), un neuropeptide impliqué dans les processus affiliatifs, sur les interactions sociales. Nous avons pu montrer que l’exclusion sociale impactait négativement les interactions sociales ainsi que les comportements de type dépressifs. Les lésions au niveau de A25 et l’administration d’OT ont réduit cet effet négatif et modulé l’activation neuronale au niveau du CCAsg et de l’AI. Nos données permettent de proposer un modèle d’intégration et de régulation des signaux d’exclusion sociale impliquant le CCAsg et l’AI.

  • Titre traduit

    Differential roles of the subgenual anterior cingulate cortex and the anterior insula in the regulation of the socio-affective consequences of social exclusion in rats


  • Résumé

    Humans are motivated by a fundamental need to create and maintain strong and stable relationships. Numerous behavioral studies showed that social exclusion negatively affect this fundamental need. At the neuronal level, imaging studies highlighted the involvement of the subgenual anterior cingulate cortex (sgACC) and anterior insula (AI). Interestingly, these regions are also involved in the physiopathology of major depressive disorder, where social rejection constitutes a risk factor. To this day, the role of the sgACC and AI in the integration and regulation of social exclusion signals remains relatively unknown. To investigate the behavioral consequences of social exclusion, and the differential roles of the sgACC and AI, we first developed a new behavioral task of social exclusion in rats. This tasks allowed us to investigate i) the socio-affective consequences of being exposed to a social stress, ii) the consequences of excitotoxic lesion in the rodent homologous of the sgACC (infralimbic cortex or A25) and the AI (agranular insula) on affective behavior, iii) the impact of oxytocin (OT) administration, a neuropeptide involved in affiliative behaviors, on social interactions. Our results showed that exposure to social exclusion affected social interactions and increased depressive-like behaviors. The administration of OT and lesions of the infralimbic cortex reduced this negative impact and modulated neuronal activation. In conclusion, our work highlighted a differential role of the sgACC and the AI, and allowed us to propose a framework for the mechanisms of detection and processing of social exclusion signals.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.