Musée et pouvoir symbolique. Regard géographique sur le Louvre

par Marie-Alix Molinié-Andlauer

Thèse de doctorat en Géographie politique, culturelle et historique

Sous la direction de Edith Fagnoni.

Le président du jury était Maria Gravari-Barbas.

Le jury était composé de Philippe Boulanger, Françoise Mardrus.

Les rapporteurs étaient Frédéric Leriche, Cynthia Ghorra-Gobin.


  • Résumé

    Le pouvoir symbolique du Louvre se traduit dans le nouveau modèle territorial qu’il propose. Instrument de la diplomatie française, il incarne le rayonnement culturel français par excellence qui sert autant une région française en régénérescence urbaine (Hauts de France) que des pays en re-structuration politique et économique (Émirats arabes unis, Iran). Dans un contexte de mondialisations (Ghorra-Gobin, 2005), la réputation liée aux représentations du Louvre génère un désir de lieux. Les représentations analysées montrent que ce géosymbole (Bonnemaison, 1981) inscrit dans l’imaginaire commun participe à multi-situer le Louvre. Le musée du Louvre, le Louvre-Atlanta, le Louvre-Lens, le Louvre Abu Dhabi puis le Louvre Téhéran, auxquels s’ajoutent les réseaux professionnels, les partenariats, la circulation des œuvres, sont des éléments qui permettent de faire émerger plus qu’un réseau, un territoire Louvre qui peut se comprendre par les temporalités (Braudel). Pourtant, la transposition d’un Louvre interpelle puisque le musée se définit par sa part sacrée, c’est-à-dire sa collection. On se demande dans cette thèse comment (à partir de cette part sacrée) le Louvre participe à une mise en relation de lieux dans un contexte de mondialisations et comment il créé in fine un territoire à part entière ? Les références mobilisées pour penser le territoire sont les travaux de Guy Di Méo sur la territorialité et d’Yves Lacoste et de Claude Raffestin en géographie politique sur les relations asymétriques et les enjeux de pouvoirs. Les résultats de cette thèse amènent à réfléchir à l’évolution et l’impact d’un territoire Louvre en archipel ou multi-situé.

  • Titre traduit

    Museum and symbolic power : a geographical study of the Louvre


  • Résumé

    The symbolic force of the Louvre expresses itself through its latest territorial model. Instrumental to the French diplomacy, The Louvre embodies the French cultural influence on a French region in urban reconstruction (Hauts de France) or in countries in economical or political re-structuration (Émirats arabes unis, Iran). In a mondialisations context (Ghorra-Gobin, 2005), this reputation linked to the Louvre representations favours a locus desire. Our analysis of these representations emphasizes the fact that this géosymbol (Bonnemaison, 1981), present in the collective imaginary, is instrumental in the multiplication of the Louvre sites. The Louvre museum, the Louvre-Atlanta, the Louvre-Lens, the Louvre Abu Dhabi and the Louvre Téhéran, plus the professional networks, partnerships, works of art circulation are as many aspects that facilitate the emergence of something superior to a network: the notion of a Louvre territory that can be understood by its temporalities (Braudel). Most importantly, the propagation of the Louvre (as a model) raises various questions as the museum itself is defined by its sacred part (i.e. its collections). This research work is an attempt to answer a crucial question: how (with this sacred part as a starting point), can the Louvre be an actor to the linkage of various loci (places) in a mondialisations context and how can the Louvre in fine initiate the creation of a territory. To conclude with, this research is an invitation to think about the impact (and evolution) of a Louvre territory in terms of an archipelago or of multi-situated territory. Our references to approach the territory concept are Guy Di Méo’s on territoriality and Yves Lacoste and Claude Raffestin’s in political geography on asymetrical relationships and power issues.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.