L’invention musicale collective et guidée

par Sylvie Houdart-Joud

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de François Madurell et de Philippe Lalitte.

Soutenue le 09-11-2019

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche en Musicologie (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Marc Chouvel.

Les rapporteurs étaient Xavier Hascher, Alessandro Arbo.


  • Résumé

    L’invention musicale collective est une pratique relativement répandue dans les lieux où la musique est enseignée. Souvent considérée comme une approche primordiale de la musique en ce qu’elle sollicite une forte implication du sujet et son ouverture aux autres, elle constitue pourtant un objet de recherche complexe. Elle recèle en particulier plusieurs paradoxes qui ne peuvent se résoudre que par un travail de conceptualisation autour des idées d’invention musicale et de guidage. Dans un premier temps, par un ancrage dans la cphénoménologie de Michel Henry, la thèse cherche à préciser l’idée de corps musicien à partir du concept henryen de corps vivant et à circonscrire les idées de musicalité et d’invention musicale. Dans un second temps, une méthode de recherche est élaborée, dans le sillage des travaux conduits par F. Varela pour servir son projet d’une neuro-psycho-phénoménologie, afin d’enquêter, par le recours à la technique d’explicitation de P. Vermersch, sur les conduites mentales de musiciens en situation d’invention musicale collective. Les résultats concernent de jeunes musiciens en formation professionnelle. Une première expérimentation montre quelques réactions de refuge face à la perte de la référence aux idiomes musicaux habituels. Une deuxième expérimentation ciblant les procédures d’invention d’un matériau musical met au jour un recours à des connaissances corporellement inscrites jamais désignées explicitement par les musiciens. En déduction de ces résultats, il apparaît que le guidage ne peut se définir dans l’absolu car il nécessite la prise en compte de ces processus mentaux autant que la maîtrise de la relation d’interdépendance qu’il noue avec eux.

  • Titre traduit

    Collective and guided musical invention


  • Résumé

    Collective musical invention is a relatively widespread practice in venues where music is taught. Often considered an essential approach to music since it requires significant involvement of the subject and openness to others, it is nevertheless a complex object of research. In particular, it encompasses several paradoxes that can only be resolved by conceptualizing the ideas of musical invention and of guidance. First, by diving into Michel Henry's phenomenology, the purpose of this thesis is to clarify the concept of “embodied musicality” based on the Henryian concept of “embodied life” and to define the ideas of musicality and musical invention. In a second step, a research method is developed in the wake of the works conducted by F. Varela for his project of a neuro-psycho-phenomenology. This method involves investigating, through "the explicitation method of private thinking” elaborated by the French psychologist P. Vermersch, the mental behaviour of musicians placed in a situation of collective musical invention. The results refer to young musicians who are part of a professional syllabus. A first experiment shows that musicians tend to take refuge in various behaviors due to the loss of reference points regarding the usual musical idioms. A second experiment whose target is the process involved for inventing musical materials, reveals the use of body-memory knowledge which is sophisticated but never named by musicians. These results indicate that guidance cannot be defined in absolute terms, due to the fact that full account must be taken of the mental processes involved. It also requires mastering the interdependent relationship established with these processes.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.