La grammaire de DO et ses emplois dans l'anaphore verbale

par Kimberly Oger

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Wilfrid Rotgé.

Soutenue le 06-12-2019

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Centre de linguistique en Sorbonne (Paris ; 2014-....) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Laure Gardelle.

Le jury était composé de Graham Ranger, Saghie Sharifzadeh.

Les rapporteurs étaient Laure Gardelle, Philip H. Miller.


  • Résumé

    Cette thèse propose une étude transversale des principales réalisations de DO dans l'anaphore verbale en anglais, à savoir : do this/that/it, do so, ellipse post-auxiliaire (EPA) et DO britannique. Chaque anaphorique fait l'objet d'une étude approfondie fondée sur un échantillon de plusieurs centaines d'occurrences authentiques prélevées dans le BNC et le COCA, ainsi que le corpus de Bos & Spenader (2011). Plusieurs variables sont analysées, notamment le registre, la nature grammaticale de DO, les propriétés sémantiques et syntaxiques du déclencheur d'antécédent, l’identité de sujet et d'état de choses, les alternances de polarité, de modalité, d'aspect, de temps et de voix ainsi que la présence éventuelle d'adjoints contrastifs ou non contrastifs.Une attention particulière est portée au DO britannique, c'est-à-dire l'emploi de formes non finies de DO anaphorique essentiellement limité au registre conversationnel de l'anglais britannique, qui n'a jamais fait l'objet d'une étude empirique auparavant. A partir d’un échantillon de 483 occurrences prélevées dans la composante orale du BNC et vérifiées systématiquement à l'écoute, cette étude met en lumière certaines caractéristiques socio-culturelles et situationnelles qui favorisent son utilisation, en plus de ses propriétés linguistiques et discursives. Ainsi, cette étude aboutit à la conclusion que le DO britannique constitue une réalisation particulière de l'EPA, qui met en œuvre des formes non finies du DO auxiliaire.

  • Titre traduit

    The grammar of DO and its various uses in verb phrase anaphora


  • Résumé

    This dissertation presents research across the main types of verb-phrase anaphora involving DO, viz. do this/that/it anaphora, do so anaphora, post-auxiliary ellipsis (PAE) and British English DO. Each anaphor underwent close analysis based on a sample of several hundreds of occurrences retrieved from the BNC and the COCA, as well as Bos & Spenader's (2011) corpus. Different variables were studied including register, the grammatical status of DO, semantic and syntactic properties of antecedent triggers, identity of subjects and states of affairs, the presence or absence of contrastive and non-contrastive adjuncts, as well as polar, modal, aspectual, temporal and voice alternations.One item of particular interest involves British English DO which bears a strong resemblance to PAE, except that it involves non-finite forms of DO and is generally restricted to British conversational English. Unlike PAE, British English DO has never before been the focus of study based on empirical data. In this research, 483 naturally-occurring examples taken from the Spoken component of the BNC as well as the accompanying metadata and recorded material were fully examined. Sociolinguistic and situational information was investigated, as were the linguistic properties and discourse conditions that make the use of British English DO felicitous. The result has led to a far better understanding of the phenomenon. In particular, it was found that British English DO can be considered a sub-type of PAE, which involves non-finite forms of auxiliary DO.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.