Le règne de Constantin IX Monomaque (1042-1055)

par Numa Buchs

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Béatrice Caseau.

Le président du jury était Sophie Métivier.

Le jury était composé de Jean-Claude Cheynet, Shaun Tougher, Jonathan Shepard, Vincent Déroche.

Les rapporteurs étaient Paolo Odorico, Isabelle Augé.


  • Résumé

    Ma thèse constitue une étude du règne de Constantin IX Monomaque, un souverain qui a régné au milieu du XIe siècle, une période charnière de l’histoire byzantine. Les spécificités du règne sont multiples. Ancien exilé devenu empereur grâce à son mariage avec l’impératrice Zoé, Constantin Monomaque n’a eu de cesse de se créer une légitimité pour asseoir sa domination et conforter son trône. L’empereur a réussi avec brio à se constituer un réseau de fidèles avant son avènement et a su, par la suite, l’étoffer en ralliant de nombreuses familles aristocratiques et un grand nombre de fonctionnaires du palais. Pourtant, le pouvoir de l’empereur bien que consolidé a subi de nombreuses épreuves : les deux plus grandes révoltes militaires depuis près d’un demi-siècle, le peuple de Constantinople de plus en plus remuant, les complots palatiaux, … En dépit de ces difficultés, Constantin IX a réussi un exploit au cours de ce siècle si périlleux pour les détenteurs de la pourpre, mourir au pouvoir et de causes naturelles. Monomaque fut un empereur bâtisseur, lançant de grands chantiers aussi bien au sein de l’Empire qu’à l’étranger. La vie culturelle de cette période fut particulièrement riche, puisque plusieurs des grands intellectuels de l’histoire byzantine ont servi l’empereur et ont bénéficié de ses faveurs. Longtemps perçu comme un empereur hostile à l’armée, Constantin Monomaque fut bien au contraire un empereur militaire de premier plan, assurant son devoir en défendant l’Empire. Il fut aussi un des plus grands empereurs diplomates que l’Empire a connu, une politique visant à favoriser la paix aux frontières en désarmant les ennemis ou pour éviter d’en susciter.

  • Titre traduit

    The reign of Constantine IX Monomachos (1042-1055)


  • Résumé

    My Ph. D. is a study of the reign of Constantine IX Monomachos, a ruler who ruled in the middle of the 11th century, a pivotal period in Byzantine history. The specificities of the reign are multiple. A former exile who became emperor thanks to his marriage to empress Zoe, Constantine Monomachos has never ceased to create a legitimacy to establish his domination and consolidate his throne. The emperor brilliantly succeeded in building up a network of faithful before his advent and subsequently succeeded in strengthening it by rallying many aristocratic families and a large number of officials of the palace. Yet, the power of the emperor, although consolidated, suffered many hardships: the two greatest military revolts in nearly half a century, the people of Constantinople increasingly restless, palatial plots, … Despite these difficulties, Constantine IX achieved a feat during this century so dangerous for the holders of imperial purple, die in power and from natural causes. Monomachos was a builder emperor, launching major projects both within the Empire and abroad. The cultural life of this period was particularly rich, since many of the great intellectuals of Byzantine history served and benefited from the emperor's favours. Long perceived as an emperor hostile to the army, Constantine Monomachos was on the contrary a first-rate military emperor, performing his duty by defending the Empire. He was also one of the greatest diplomatic emperors the Empire has ever known, a policy aimed at promoting peace at the borders by disarming enemies or avoiding creating them.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 23-11-2024

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.