Vers un nouveau parcours didactique du grec ancien

par Laura Ferrigno

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Markus Egetmeyer.

Le président du jury était Paul Demont.

Le jury était composé de Markus Egetmeyer, Charles Delattre, Guido Milanese.

Les rapporteurs étaient Paul Demont.


  • Résumé

    Notre thèse est une étude sur les méthodes didactiques du grec ancien. À travers l’analyse de la crise actuelle de l’enseignement des langues anciennes et de la méthode grammaire-traduction, nous essayons de démontrer qu’aujourd’hui il serait souhaitable d’aller vers des choix didactiques différents. Nous concentrons notre intérêt notamment sur les manuels appelés story-based courses, dont les plus connus sont la méthode Ørberg, le Cambridge Latin Course, Athenaze et Reading Greek. Ces ouvrages sont caractérisés par un récit ininterrompu rédigé en latin ou en grec concernant la civilisation ancienne ; ils proposent une approche inductive de la langue favorisant la lecture cursive et un apprentissage linguistique « naturel ». Nous traitons ainsi l’aspect des pratiques pédagogiques à adopter en classe, aspect qui demeure fondamental pour mettre en œuvre un enseignement cohérent avec ces outils. Des expériences passées (notamment celle de Rouse à la Perse school de Cambridge) mais aussi l’enquête que nous avons menée au liceo classico Francesco De Sanctis de Salerne, révèlent jusqu’à quel point notre enseignement peut être bouleversé et dans quelle mesure les réactions des élèves peuvent changer. Les réflexions issues de notre travail, qui s’adresse en particulier aux enseignant de langues anciennes, visent notamment à permettre une connaissance raisonnée de la méthode natura qui dépasse les préjugés qui souvent l’accompagnent et à en évaluer toutes les potentialités.

  • Titre traduit

    Towards a new educational experience of ancient Greek


  • Résumé

    Our thesis is a study of the teaching methods for Ancient Greek. Through an analysis of the current crisis in the teaching of ancient languages and of the grammar-translation method, we will attempt to demonstrate that nowadays it would be desirable to make different teaching choices. In particular, we focus our interest on manuals called “story-based courses”. The most widely known of these, are the Ørberg method, the Cambridge Latin Course, Athenaze and Reading Greek. These works are characterized by an ongoing tale written in Latin or Greek and concerning the ancient civilization. They offer an inductive approach to the language, that favors fast reading and a “natural” language learning. We also discuss the matter of the educational practices to adopt in class, which remain essential to create a teaching coherent with these tools. Past experiences (in particular the one led by Rouse at the Perse School of Cambridge), but also the research we have carried out at Liceo Classico Francesco De Sanctis of Salerno, have revealed just how much our teaching can be subverted and how much the students’ reactions might vary. The reflections from our work, which is addressed primarily to teachers of ancient languages, aim specifically to allow a reasoned knowledge of the natura method, overcoming the prejudices that often accompany it and evaluating all its potential.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.