Les initiatives de transition comme facteur de développement des capacités territoriales d'adaptation aux effets des changements climatiques

par Camille Gerome

Thèse de doctorat en Aménagement, architecture

Sous la direction de Jean-Paul Vanderlinden.

Le président du jury était Chantal Pacteau.

Le jury était composé de Jean-Paul Vanderlinden, Chantal Pacteau, Elena Lioubimtseva, Luc Abadie, Charlotte Da Cunha.

Les rapporteurs étaient Elena Lioubimtseva, Luc Abadie.


  • Résumé

    Afin de répondre aux enjeux sociaux d'adaptations aux effets des changements climatiques, cette thèse participe à la compréhension des processus de développement de capacité d'adaptation. L'objet d'étude principal porte sur les dynamiques citoyennes spontanées de transition. Il s'agit de groupe de citoyen souhaitant agir localement pour le développement de leur territoire de manière cohérente autour de valeurs partagées.Cette thèse contribue à démontrer l'émergence et le développement de pratiques sociales innovantes, assimilable à des innovations sociales dans des arènes de transition reproduisant les caractéristiques des niches, espace protégé et restreint encourageant l'incubation. Ces innovations sociales, favorisé par la mise en réseau, la cohésion et le partage de valeurs contribuent au développement de capacité d'adaptation à travers une volonté de transmission, des pratiques d'essaimage et une dynamique globale d'inclusion.Concrètement, cette étude porte sur deux initiatives de transition semblable dans leurs intentions et différentes par leur histoire. Elles participent à considérer une nouvelle dynamique de société à la fois spontanée, autonome et inclusive. En se positionnant ni "contre" le territoire et ses institutions, ni "sans" eux, ces initiatives de transition représentent des alternatives remarquables pour conduire vers des sociétés plus coopératives et davantage capables de s'adapter aux effets des changements climatiques.

  • Titre traduit

    Transition initiatives as a factor for developing territorial capacities to adapt to the effects of climate change


  • Résumé

    To respond to social issues of adaptation to the effects of climate change, this thesis contributes to the understanding of adaptation capacity development processes. The main subject is the spontaneous transitional citizens dynamics. It is about a group of citizens wishing act locally for the development of their territory in a coherent way around shared values.This thesis helps to demonstrate the emergence and the development of innovative social practices. This is comparable to social innovations in transition arenas who reproduce characteristics of niches: protected and restricted space encouraging incubation. These social innovations, fostered by networking, cohesion and the sharing of values, contribute to the development of adaptability through a desire for transmission and a global dynamic of inclusion.Concretely, this study focuses on two transition initiatives similar in their intentions and different in their history. They participate in considering a new dynamic of society that is both spontaneous, autonomous and inclusive.By positioning itself neither "against" the territory and its institutions, nor "without" them, these transition initiatives represent remarkable alternatives to lead to more cooperative societies and more able to adapt to the effects of climate change.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.