Dispositifs nanofluidiques à électro-préconcentration sélective

par Sokhna Mery Ngom

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Anne-Marie Haghiri-Gosnet.

Le président du jury était Claire Smadja.

Le jury était composé de Anne-Marie Haghiri-Gosnet, Claire Smadja, Yong Chen, Katia Grenier, Jumana Boussey, Jean Gamby.

Les rapporteurs étaient Yong Chen, Katia Grenier.


  • Résumé

    Détecter des biomolécules à l’état de traces reste l’un des enjeux actuels des biopuces. Les dispositifs nanofluidiques apparaissent aujourd’hui comme une voie prometteuse pour simultanément concentrer et détecter des biomolécules. Cette électro-préconcentration est possible grâce au caractère de perméabilité sélective de la nanofente (ou du nanocanal), qui se comporte sous champ électrique comme un «super-filtre» moléculaire à perméabilité sélective. Ce nanofiltre permet de piéger les analytes en amont ou en aval de la fente, dans l’un ou l’autre des réservoirs (anodique ou cathodique). Au cours de ce doctorat, j’ai développé et étudié des dispositifs nanofluidiques sur la base de deux géométries différentes : des nanofentes horizontales uniques et des réseaux de nanocanaux verticaux, dans une géométrie de code-barres. Pour les nanofentes horizontales, j’ai étudié l’évolution de la conductance en fonction de la force ionique et de la géométrie de la nanofente. Sur la base d’un protocole d’électro-préconcentration assistée en pression, j’ai établi des diagrammes « champ électrique/pression » qui permettent de prédire l’obtention d’un point focal stable où les analytes vont se concentrer. J’ai étudié le rôle de la longueur de la nanofente sur l’observation de ce point focal pour deux molécules modèles, la fluorescéine et l’ovalbumine. Pour les dispositifs à code-barres, j’ai mis au point un procédé de nanostructuration par lithographie électronique couplée à de la gravure profonde et un protocole de collage verre-verre. Les profils d’électropreconcentration obtenus pour différentes nanofentes au sein des codes-barres dynamiques permettent de discuter du rôle de la géométrie sur l’observation du point focal.

  • Titre traduit

    Nanofluidics devices for selective electro-preconcentration


  • Résumé

    Detecting trace biomolecules remains one of the current challenges for biochips. Nanofluidic devices appear today as a promising way to simultaneously concentrate and detect biomolecules. This electropreconcentration is possible thanks to the selective permeability of the fluidic nanoslit, which behaves under electric field as a molecular selective "super-filter". This nanofilter makes it possible to trap the analytes upstream or downstream of the slot, in one or the other of the reservoirs (anodic or cathodic). During this Ph.D., I developed and studied nanofluidic devices based on two different geometries: single horizontal nanoslits and vertical nanochannel arrays, in a barcode geometry. For horizontal nanoslits, I studied the evolution of the conductance as a function of the ionic strength and the nanoslit geometry. Based on a pressure-assisted electro-preconcentration protocol, I have established "electric field/ pressure" diagrams allowing predicting stabilization of a focal point where the analytes will concentrate. I have studied the role of the nanoslit length for two model molecules, fluorescein and ovalbumin. For barcode devices, I developed both a nanostructuration process by electron beam nanolithography coupled with deep etching and a glass-glass bonding protocol. The electroconcentration profils obtained for different nanofentes is discussed based on different dynamic barcodes.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.