Potentiel thérapeutique des progeniteurs endothéliaux dans le traitement de la défaillance ventriculaire droite secondaire à l'hypertension pulmonaire

par Fanny Loisel

Thèse de doctorat en Physiologie, physiopathologie

Sous la direction de Olaf Mercier et de Georges Uzan.


  • Résumé

    L’hypertension pulmonaire est une pathologie rare et grave résultant d’une obstruction des artères pulmonaires et provoquant une dysfonction cardiaque droite, caractérisée par une ischémie. C’est cette dysfonction cardiaque qui conditionne la survie des patients.L’objectif de ce travail de thèse était de mettre au point une thérapie cellulaire permettant de soutenir le ventricule droit et ainsi de prolonger la survie des patients.Une thérapie cellulaire à base de cellules endothéliales progénitrices, capables d’induire et de participer à l’angiogénèse, a été administrée par voie intracoronaire, intracardiaque et par l’intermédiaire d’un patch chez un modèle porcin d’hypertension pulmonaire.Nous avons mis en évidence une amélioration de la fonction cardiaque droite, une augmentation de la densité capillaire et une diminution de l’hypertrophie suite à l’administration intracoronaire. En revanche, les injections de cellules dans le ventricule droit ont révélé une augmentation de la densité capillaire de manière localisée mais n’ont pas permis d’améliorer la fonction cardiaque. Enfin, l’administration par patch n’a pas permis la migration cellulaire dans le ventricule droit. En conclusion, l’injection intracoronaire donne des résultats pré-cliniques encourageants en améliorant la fonction du ventricule droit chez un modèle animal d’hypertension pumonaire. Ces résultats sont à confirmer sur d’autres modèles et sont à compléter par des études mécanistiques approfondies.

  • Titre traduit

    Therapeutic potential of endothelial progenitors cells in the treatment of right ventricular dysfonction secondary to pulmonary hypertension


  • Résumé

    Pulmonary perturbation is a rare and serious pathology resulting from obstruction of the pulmonary arteries and causing right cardiac dysfunction, characterized by ischemia. It is this cardiac dysfunction that conditions the survival of patients.The goal of this thesis work was to develop a cell therapy to support the right ventricle and thus prolong the survival of patients.Cell therapy with endothelial progenitor cells, capable of inducing and participating in angiogenesis, has been administered intracoronally, intracardiacally and via a patch in a porcine model of pulmonary hypertension.We found improvement in right heart function, increased capillary density, and decreased hypertrophy following intracoronal administration. In contrast, injections of cells into the right ventricle revealed an increase in capillary density in a localized manner but failed to improve cardiac function. Finally, patch administration did not allow cell migration into the right ventricle. In conclusion, intracoronal injection gives encouraging preclinical results by improving the function of the right ventricle in an animal model of pulmonary hypertension. These results are to be confirmed on other models and are to be completed by detailed mechanistic studies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.