Conflits et enjeux des échelles d’aménagement territoriales, le cas de la future autoroute arabe au Liban

par Cléa Abi Khalil

Thèse de doctorat en Aménagement, architecture

Sous la direction de Paolo Amaldi, Mahmoud Charafeddine et de Nada Chbat.

Le président du jury était Joseph Moukarzel.

Le jury était composé de Paolo Amaldi, Mahmoud Charafeddine, Nada Chbat, Joseph Moukarzel, Rémi Baudouï, Philippe Potié.

Les rapporteurs étaient Rémi Baudouï.


  • Résumé

    Le Liban, un pays du proche orient, connu par sa petite taille et par l’importance de sa position géographique, nécessite un secteur de transport efficace pour son développement économique. En cours de développement complexe, il présente une situation emblématique au niveau de son réseau autoroutier. Or les autoroutes, conçues dans un intérêt global pour le confort et la mobilité qu’elles offrent, modulent nos villes, les sculptent de nouveau en une forme urbaine, n’ayant plus le souci de l’échelle humaine, ni de l’homme lui-même, de sa santé physique et mentale. L’échelle des autoroutes géantes dépasse la censure géographique pour passer à des ruptures polymorphes qui se rapportent directement aux riverains et aux paysages qu’ils perçoivent.Mon étude de cas est une section de l’autoroute arabe, non encore exécutée, qui suscite le débat depuis les années 1960. Ayant pour but de relier Beyrouth à Damas, cette autoroute devrait passer à travers des villages à paysage périurbain. Si cette autoroute devait être construite, elle risquerait de porter atteinte au paysage perçu ainsi que vécu par les habitants, elle dépasserait sa dimension fonctionnelle pour déclencher une perturbation d’échelle sociale, économique, environnementale et territoriale…Dans quelles mesures le consentement des instruments de planification novateurs, l’expertise politique ainsi qu’une nouvelle forme de gouvernance pourront- ils remédier aux différentes perturbations au niveau urbain, paysager et social dans les quartiers affectés par cette nouvelle autoroute? Une politique (paysagère et/ou urbaine) intégrée pourrait-elle contribuer à la requalification des espaces créés par et autour de cette autoroute?Dans le cadre de cette thèse, notre travail s’appuiera sur des études comparatives dans le domaine des autoroutes. Ainsi que la méthodologie de recherche sera organisée autour de 4 axes principaux: le recueil historique, la politique publique gérant les projets d’aménagements territoriaux au Liban, l’étude cartographique et l’étude sociale basée sur des enquêtes dans la zone d'étude. Parmi les résultats les plus alarmants, nous soulignons, d'une part, le manque de cohérence entre les différents acteurs, ainsi que le manque de sensibilisation et de formation chez les habitants locaux concernés, là où la gouvernance urbaine fonctionne selon une approche « top-down ». D'autre part, l'abondance des nuisances quantitatives et qualitatives dans les zones étudiées, ainsi que les différentes ruptures polymorphes (géographique-spatial, social-mental, économique et environnemental…) qu'engendrent les autoroutes actuelles existantes et que la future autoroute arabe risque de causer également. Toutes ces réalités, imposent un changement de vision, une orientation vers une planification intelligente, là où l'individu a le droit à agir et coproduire sa ville effectivement, là où la liaison douce et les systèmes naturels sont respectés et l'économie locale est soutenue, dans le but d'une ville plus durable. Finalement, nous accentuons aussi sur l'utilité d'une planification territoriale adaptable, résiliente et contextualisée pour protéger les spécificités de chaque territoire auquel l'homme s'identifie.

  • Titre traduit

    Conflicts and Issues of Territorial Development Scales, the Case of the Future Pan-Arab Highway in Lebanon


  • Résumé

    Lebanon, a Near Eastern country that is known for its small size and the importance of its geographic location, is in need of an efficient sector of transportation for its economic development. Undergoing a complex development, Lebanon exhibits an emblematic situation at the level of its highway network. In fact, highways, which were devised in the global interest of providing comfort and mobility, alter and remodel our cities to generate an urban form that is no longer concerned with the human scale, the human being itself, or its physical and mental health. The scale of gigantic highways overrides geographic censorship to cause polymorphic interruptions directly related to residents living nearby and to their landscape views.My case study constitutes a section of the Pan-Arab Highway, that is yet to be built and that has sparked debate since the 1960s. With the intention of connecting Beirut to Damascus, this Highway should cut across villages with suburban landscapes. If this Highway were to be built, it would risk ruining the landscape perceived and inhabited by residents and would exceed its functional dimension, causing a social, economic, environmental and territorial disturbance…To what extent could a consent to innovative planning instruments, political expertise, as well as a new form of governance fix the different urban, landscape and social disturbances in the quarters affected by the new Highway? Could an incorporated (landscape and/or urban) policy contribute to the requalification of spaces created by and around this Highway?Within the framework of this thesis, our work draws on comparative studies tackling the highways subject. The research methodology will be outlined according to 4 main axes: historical background, public policy managing territorial layout projects in Lebanon, mapping study and social study based on surveys within the area of study.Among the most alarming results, we point out, on one side, the lack of coherence between the different actors, as well as the lack of local awareness and education among the concerned locals, where urban governance operates by adopting a “top-down” approach. On the other, we also noticed the abundance of quantitative and qualitative nuisances in the studied zones, as well as the different polymorphic ruptures (geographic-spatial, social-mental, economic and environmental…) triggered by the currently existing highways and might be caused by the future Pan-Arab Highway. All these realities impose a new vision, an orientation towards intelligent planning, where a person has the right to act and contribute efficiently to the generation of their city, and where a smooth connection and natural systems are respected and local economy is supported, in order to establish a city that is more sustainable. Finally, we also highlight the utility of an adaptable, resilient and contextualized territorial planning for the sake of protecting the features of each territory to which a human being feels a sense of belonging.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Versailles.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.