Des mères singulières : les mères qui abandonnent leur enfant, en France (XXe siècle, début du XXIe siècle)

par Martine Fauconnier-Chabalier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacqueline Sainclivier et de Ivan Jablonka.

Soutenue le 29-03-2019

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le président du jury était Yves Denéchère.

Le jury était composé de Antoine Rivière.

Les rapporteurs étaient Frédéric Chauvaud, Françoise Thébaud.


  • Résumé

    L’abandon d’enfants a existé de tout temps. Des travaux d’historiens portent sur ce phénomène, et sur les enfants concernés. Ils s’intéressent principalement au Moyen-Âge, à l’époque moderne et au XIXe siècle. Peu, par contre, est dit sur les mères qui abandonnent. Des clichés et la littérature les présentent souvent comme des femmes de mauvaise vie, des marâtres, ou des miséreuses. Cette thèse a pour objet d’appréhender qui elles sont réellement : leur âge, leur situation matrimoniale et professionnelle, leur origine géographique… Elle vise aussi à mieux cerner les raisons qui conduisent ces mères à cette décision, et ce qu’elles transmettent à leur enfant. Ces travaux apportent également un éclairage sur leurs demandes ultérieures de nouvelles et de reprise, ainsi que sur les démarches de leurs enfants pour les retrouver. La recherche se situe en France métropolitaine, pendant le XXe et le début du XXIe siècle. Elle met en lumière qu'une majorité de ces mères singulières ont une vingtaine d'années, sont célibataires, et ont pour une partie d'entre elles déjà un enfant. Leur situation est souvent précaire. Mais ce qui les caractérise encore plus, c'est la solitude dans laquelle elles se trouvent pendant leur grossesse. Au-delà de ces traits communs, des évolutions se dessinent au cours des années. Ces femmes sont pour beaucoup des mères courages qui ont souhaité protéger leur enfant.

  • Titre traduit

    Singular mothers : mothers who abandon their children in France (20th century, early 21st century)


  • Résumé

    Child abandonment has always existed. There are historian’s works on this phenomenon, and on the children concerned. They are mainly on the Middle-Ages, the modern era and the nineteenth century. Few, on the other hand, are said about the mothers who abandon. Stereotype and literature often represent them as loose women, bad mothers, or destitute. This doctoral thesis aims to understand who they really are: their age, their marital and professional situation, their geographical origin ... It also aims to better understand the reasons that lead these mothers to this decision, and what they transmit to their children. The work also sheds light on their subsequent demands for news and for tacking back their children, as well as on the actions that their offspring undertake to find them. The research lies in metropolitan France, during the twentieth and the beginning of the twenty-first century. It highlights that a majority of these singular mothers are in their twenties, are single, and some of them already have a child. Their situation is often precarious. But what characterizes them even more is the loneliness in which they find themselves during their pregnancy. Beyond these common features, evolutions are emerging over the years. These women are for many courageous mothers who wished to protect their child.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Des mères singulières : les mères qui abandonnent leur enfant, en France (XXe siècle, début du XXIe siècle)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Des mères singulières : les mères qui abandonnent leur enfant, en France (XXe siècle, début du XXIe siècle)
  • Détails : 1 vol. (728 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 706-720
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.