L’Aquarium : vision et représentation des mondes subaquatiques : un dispositif d’exposition au croisement de l’art et de la science

par Quentin Montagne

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Christophe Viart.

Soutenue le 07-01-2019

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Pratiques et théories de l'art contemporain (laboratoire) .

Le président du jury était Olivier Schefer.

Le jury était composé de Sandrine Ferret, Nicolas Floc'h, Corine Pencenat.

Les rapporteurs étaient Olivier Schefer, Éric Baratay.


  • Résumé

    Initiée par la pratique artistique de l’auteur, cette thèse a pour premier objectif de saisir les qualités plastiques et esthétiques de l’aquarium, tant sous sa forme domestique et individuelle qu’à l’échelle des scénographies d’établissements publics. Le second est de déterminer ses rapports avec le monde subaquatique naturel, et son influence potentielle sur notre manière de percevoir ce milieu si particulier. Directement hérité du XIXe siècle, et pour ainsi dire ignoré de la recherche en dehors de l’aquariophilie, ce dispositif d’exposition se distingue par son ambiguïté. Il oscille constamment entre science, décoration et spectacle tout en prenant une infinité de formes, chacune engageant le spectateur de manière différente. Puisant des exemples dans les champs de l’art contemporain, de l’histoire de l’art, de la littérature comme des sciences naturelles, et impliquant constamment le travail plastique de l’auteur, la thèse s’organise en trois parties. À l’issue d’une approche historique, l’aquarium est d’abord défini comme dispositif écranique tenant à la fois du tableau et de la scène de théâtre avant d’apparaître dans un deuxième temps, au vu des éléments qui le composent, comme un jardin miniature. Loin de reproduire avec fidélité un site naturel donné, l’aquarium relève du domaine de l’art et de la création, héritant du maniérisme de la Renaissance, du courant pittoresque du XVIIIe siècle comme des jardins d’Extrême-Orient. Sans évolution marquante depuis son invention, le paysage dans l’aquarium apparaît enfin dans sa dimension nostalgique, grottes, ruines et autres fabriques renvoyant autant aux apocalypses légendaires qu’aux risques écologiques actuels.

  • Titre traduit

    The Aquarium : vision and representation of the underwater worlds : a device for exposure to the intersection of art and science


  • Résumé

    Initiated with the author’s own artistic work, the first purpose of this thesis is to point out the plastic and aesthetic properties of the aquarium, in its household and unique form as much as in the scale of the scenographies used by the public aquariums. The second objective is to determine its connections with the natural state of the subaquatic world, and its influence over our way of perceiving this unique environment. Directly inherited from the XIXth century, and essentially ignored by the academic world, this exhibition device is characterized by its ambiguity. It constantly fluctuates between science, decoration and entertainment, while taking an infinite variety of forms, each one involving the spectator in a different way. Using examples in the fields of art, art history, literature, and natural sciences, but constantly linked to the author’s artistic work, this thesis is organized in three parts. After a brief historical approach of the aquarium, it is first defined as a display, a screen generating pictures, based on the model of the painting and the theater stage, and it appears then, considering its components, to be a miniature garden. Far from an accurate reproduction of a natural site, the aquarium falls under the field of art and creation, perpetuating the Mannerism of the Cinquecento, the theory of the picturesque developed in the XVIIIth century, or Chinese and Japanese traditional gardens. Without any major change since its invention, the land- or aquascape inside the aquarium finally projects a nostalgic piece of scenery - the ruins, grottoes and other follies referring to both legendary apocalypses and the current ecological peril.

Accéder en ligne

bibliorespect

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

L'Aquarium : vision et représentation des mondes subaquatiques : un dispositif d'exposition au croisement de l'art et de la science


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : L'Aquarium : vision et représentation des mondes subaquatiques : un dispositif d'exposition au croisement de l'art et de la science
  • Détails : 1 vol. (416 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 381-416
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.