Émerger à l’altérité : vers une approche anthropologique de la condition juvénile : l’exemple des pratiques festives et des usages de substances psychoactives

par Christophe Pecqueur

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Yves Dartiguenave et de Jean-Claude Quentel.

Soutenue le 18-01-2019

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Laboratoire interdisciplinaire de recherche en innovations sociétales (laboratoire) .

Le président du jury était Joëlle Deniot.

Le jury était composé de Laurence Gavarini, Jocelyn Lachance, Véronique Grappe-Nahoum.

Les rapporteurs étaient Gilles Ferréol, Jean-Marie Seca.


  • Résumé

    Cette recherche s’articule autour d’un double questionnement sur les phénomènes sociaux d’adolescence et de jeunesse. D’abord, une réflexion critique sur l’usage des notions d’adolescence et de jeunesse par la sociologie nous conduit à développer, en nous appuyant notamment sur les apports d’autres disciplines comme la psychanalyse, une approche anthropologique de la condition juvénile. Celle-ci est alors définie à l’articulation du processus général d’émergence au principe d’altérité, qui marque anthropologiquement la sortie de l’enfance, et des conditions sociales d’exercice de ce processus. De là, nous rendons compte de la singularité de l’expérience contemporaine de la juvénilité à travers l’exemple des pratiques festives et des usages de substances psychoactives. L’univers social des pratiques festives juvéniles, notamment marqué par la mise en scène de l’excès, apparaît alors comme un espace majeur de socialisation des jeunes générations. S’il peut avoir une fonction pour symboliser la coupure avec le monde de l’enfance qui accompagne l’entrée dans l’adolescence, il n’est pas ou peu opérant dans le processus d’agrégation au monde adulte.

  • Titre traduit

    Emerge to otherness : towards an anthropological approach of juvenile condition : the example of festive practices and uses of psychoactive substances


  • Résumé

    This research is based on a double questioning about the social phenomena of adolescence and youth. First, a critical reflection on the use of the notions of adolescence and youth by sociology leads us to develop, relying in particular on the contributions of other disciplines such as psychoanalysis, an anthropological approach to the juvenile condition. Then it is defined at the articulation of the general process of emergence to "principle of otherness", which marks anthropologically the exit of childhood, and the social conditions of exercise of this process. From here we report on the singularity of the contemporary experience of youthfulness through the example of festive practices and psychoactive substances uses. The social universe of festive youthful practices, particularly marked by the staging of excess, appears as a major area of socialization of the younger generations. While it may have a function to symbolize the break with the world of childhood that accompanies entry into adolescence, it is not or little effective in the process of aggregation to the adult world.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Émerger à l'altérité : vers une approche anthropologique de la condition juvénile : l'exemple des pratiques festives et des usages de substances psychoactives


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?