Activité et évaluation thérapeutique de dérivés furanosidiques sur le parasite Leishmania donovani

par Kévin Ory

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire, biochimie

Sous la direction de Jean-Pierre Gangneux et de Albert Descoteaux.

Soutenue le 22-01-2019

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (ComuE) et de Institut de recherche en santé environnement et travail -- Rennes (laboratoire) .


  • Résumé

    L’émergence de résistances de Leishmania vis-à-vis de certaines molécules ainsi que le coût élevé des traitements de la leishmaniose constituent une problématique dans les zones d’endémie défavorisées. Le développement de nouvelles molécules efficaces et à bas coût est donc un enjeu majeur dans la prise en charge de cette maladie tropicale négligée. La voie métabolique du furanose présente chez Leishmania, mais complètement absente chez l’Homme, est une voie identifiée comme une cible potentielle. Chez Leishmania, cette voie est associée à la production de plusieurs facteurs de virulence, le LPG, et les GIPLs (espèce-dépendant). L’octyle de galactofuranose, analogue du substrat original a été développé et testé dans le cadre d’un modèle d’infection à Leishmania donovani. In vitro, une efficacité doseindépendante contre la forme amastigote a étédémontrée dans un modèle de macrophages humains. In vivo sur modèle murin infecté, l’oct-galf a montré des effets immunomodulateurs marqués, au-delà d’une activité anti-parasitaire plus modeste. Pour comprendre ces résultats, une nouvelle approche mécanistique a été envisagée. L’intelectin-1 (aussi appelé omentin-1) qui fait l’objet de nombreuses publications, est capable de lier les motifs furanosidiques. Les capacités de cette lectine à modifier les voies métaboliques énergétiques via l’AMPK corrèlent avec les résultats retrouvés dans nos modèles d’étude et suggèrent son implication dans l’effet anti-parasitaire observé.

  • Titre traduit

    Activity and therapeutic evaluation of furanosidic derivates on Leishmania donovani parasite


  • Résumé

    The emergence of Leishmania resistance against various molecules as well as high cost of treatment of leishmaniasis represent a health problem in endemic developing countries. Development of new molecules, effective and at low-cost, is a key challenge in the management of this neglected disease. Furanose pathway is reported in Leishmania parasites, but is completely absent in Human. It was identified as a potential drug target. InLeishmania, this pathway is associated with production of virulence factors, LPG and GIPLs (species-dependant). Octyl-galactofuranose (oct-galf), an analogue of the original substrate, was developed and evaluate in the context of Leishmania donovani infection. In vitro, a dose-independent efficacy against amastigote form was demonstrated in a human macrophages model. Using a murine model, oct-galf showed strong immunomodulatory effects in vivo, while a moderate anti-parasitic effect. In order to better understand theseresults, a new mechanistic approach was considered. Intelectin-1 (also named omentin- 1) relating to a large number of publications, is able to bind furanosidic moieties. Abilities of this lectin to regulate energetic metabolic pathways via AMPK correlate with results we observed in our models and suggest its involvement in the anti-parasitic effects.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Activité et évaluation thérapeutique de dérivés furanosidiques sur le parasite Leishmania donovani


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Activité et évaluation thérapeutique de dérivés furanosidiques sur le parasite Leishmania donovani
  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.141-164
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.