Rôle de la prise de perspective et de la flexibilité cognitive dans les déficits empathiques : application à la dépression sous-clinique.

par Khira El bouragui

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Chrystel Besche-Richard et de Mandy Rossignol.

Soutenue le 09-11-2019

à Reims en cotutelle avec l'Université de Mons , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (C2S) - Laboratoire de psychologie Cognition Santé Socialisation (laboratoire) .

Le président du jury était Thierry Hoang Pham.

Le jury était composé de Chrystel Besche-Richard, Sophie Berjot, Fabien Legrand, Kathy Huet.

Les rapporteurs étaient Philippe Fossati, Céline Douilliez.


  • Résumé

    La prise de perspective (PP) renvoie à la capacité de comprendre le point de vue psychologique d’autrui. Elle constitue une notion complexe, impliquant différents processus, comme la capacité de prendre conscience de soi et d’autrui, d’inhiber son point de vue, de passer d’un point de vue à un autre ou d’endosser la perspective d’autrui. Ces étapes mobilisent la conscience de soi (CS), la distinction soi-autrui (DSA) et la flexibilité cognitive (FC).Notre recherche vise à évaluer comment des déficits dans chacune de ces sphères pourraient sous-tendre une altération des capacités de PP. Pour ce faire, trois protocoles originaux sont utilisés : ils s’attachent à clarifier les liens entre la PP et les autres composantes empathiques à l’aide de mesures physiologiques, à évaluer les déficits des composantes évoquées dans la dépression sous-clinique et à tester l’effet de deux programmes d’entraînements (CF, PP) sur la symptomatologie dépressive.Les résultats montrent une implication de la PP comme processus transversal des réponses empathiques et son lien avec les composantes automatiques de l’empathie. Ils soutiennent l’existence d’un pattern de déficits en CS, DSA, FC et PP semblables à ceux mis en évidence dans les niveaux cliniques de dépression. Enfin, l’efficacité d’un entraînement à la CF sur les capacités de PP ajoute un argument au lien causal unissant les deux concepts. Nos résultats contribuent à mieux comprendre la dynamique commandant à une chaîne de déficits inter-reliés pour mieux prévenir la maladie chez les personnes à risques.

  • Titre traduit

    The role of perspective-taking and cognitive flexibility in empathic deficits : application to subclinical depression.


  • Résumé

    Perspective-taking (PT) refers to the ability to understand the psychological point of view of others. It is a complex notion involving the ability to become aware of oneself and others, to inhibit one's point of view, to move from one point of view to another and to adopt the perspective of others. These various stages mobilize self-consciousness (CS), self-other distinction (SOD) and cognitive flexibility (CF).Our research aims to evaluate how deficits in each of these spheres could underlie an alteration of perspective-taking abilities. To do so, it uses three original protocols aimed at clarifying the links between PT and the other empathic components by using physiological measures, evaluating the deficits of the processes mentioned in subclinical depression and to test the effect of two training programs (CF, PT) on depressive symptomatology.The results show PT involvement as a transversal process of empathic responses and its connection to the automatic components of empathy. They also support the existence of a pattern of deficits in CS, SOD, FC and PT similar to those found in clinical depression levels. Finally, the effectiveness of PT training on PT capabilities adds an argument to the causal link between these two concepts. Our results contribute to a better understanding of the dynamics driving a chain of interrelated deficits to better prevent the emergence of depression among people at risk.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.