Archéologie et topographie du rêve rituel de l’Archaïsme à l’Antiquité tardive dans le monde gréco-romain

par Luigi Lafasciano

Thèse de doctorat en Histoire des religions et anthropologie religieuse

Sous la direction de François de Polignac et de Rosa Fiorillo.

Soutenue le 16-07-2019

à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec l'Università degli studi (Salerne, Italie) , dans le cadre de École doctorale de l'École pratique des hautes études (Paris) , en partenariat avec École pratique des hautes études (Paris) (Établissement de préparation de la thèse) et de Anthropologie et histoire des mondes antiques (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Hoffmann.

Le jury était composé de François de Polignac, Rosa Fiorillo, Philippe Hoffmann, Francesca Romana Stasolla.

Les rapporteurs étaient Luigi Canetti, Eliana Mugione.


  • Résumé

    L’objectif du travail de thèse est une analyse de l’évolution des dispositifs rituels et cognitifs concernant les rêves et visions ‘divines’ dans des contextes cultuels diverses – du culte des héros en Grèce ancienne, à ceux des divinités épiphaniques et thaumaturgiques au long de l’Antiquité, à celui des saints chrétiens dans l’Antiquité Tardive – pour vérifier le changement diachronique des fonctions culturelles de la vision par rapport à la formation de l’identité des communautés étudiées. La recherche est menée sur deux niveaux complémentaires : celui de l’anthropologie et de l’histoire des religions pour ce qui concerne le développement des outils rituels, et celui de l’archéologie et topographie pour ce qui concerne l’évolution des parcours rituels et des relations topographiques entre les espaces du rêve rituel et les autres secteurs des cités. On a donc essayé d’esquisser une histoire matérielle du rôle des visions par rapport à la formation et évolution de la mémoire communautaire et à sa matérialisation dans l’espace.

  • Titre traduit

    Archaeology and Topography of ritual dream from the Archaic Age to Late Antiquity in the Greco-Roman World


  • Résumé

    The goal of the thesis is an analysis of the evolution of the cognitive and ritual devices related to ‘divine’ dreams and visions in different cultic contexts – from the hero cult in ancient Greece, to those of epiphanic and healing deities during Antiquity, to that of the Christian saints in Late Antiquity – with the aim of tracing the diachronic change of the cultural functions of vision in relation to the construction of the identity of the communities here analysed. The research is developed on two complementary levels: that of religious history and anthropology for what concerns the development of the ritual devices, and that of archaeology and topography for what concerns the evolution of the ritual patterns and of the topographical relationship between the spaces devoted to ritual dreaming and the other areas of the cities. We therefore tried to outline a material history of the role of visions in relation to the construction and evolution of the cultural memory and its materialization in space.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2020


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PSL. EPHE. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.