Optimisation des programmes d’activité physique destinés à la prévention des chutes chez les personnes âgées institutionnalisées : influence de la sensibilité cutanée plantaire et du moment de la journée.

par Karim Korchi

Thèse de doctorat en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives

Sous la direction de Frédéric Noe et de Thierry Paillard.

Le jury était composé de Thierry Paillard.


  • Résumé

    L’ensemble de ce travail doctoral avait pour objectif d’optimiser les effets des programmes d’activités physiques pour prévenir les chutes chez les personnes âgées institutionnalisées. Le contrôle postural et la locomotion étant fondamentaux dans la prévention des chutes, il convient de les stimuler régulièrement par une pratique physique adaptée. Par ailleurs, l’amélioration de la sensibilité cutanée plantaire peut permettre d’améliorer le contrôle postural et la locomotion. Même si les bénéfices potentiels d'une stimulation des afférences cutanées plantaires par la pratique d’exercices pieds nus sont multiples, l’intérêt de cette modalité de pratique des activités physiques à destination des personnes âgées reste à démontrer. Deux groupes de personnes âgées ont ainsi dû suivre le même programme d’activités physiques, pieds-nus pour un groupe et en portant des chaussures pour l’autre groupe. Les principaux résultats ont révélé qu’un programme d’activités physiques pratiqué pieds nus améliorait davantage la sensibilité cutanée plantaire et le contrôle postural qu’un programme pratiqué avec des chaussures. Malgré l’avancée en âge, le système sensori-moteur semble toujours bénéficier d’une certaine plasticité. Ce système sensori-moteur peut être stimulé en sollicitant notamment les mécanorécepteurs cutanés plantaires. Les effets d’un programme d’activités physiques peuvent également être optimisés en plaçant les séances au moment de la journée le plus approprié. En évaluant l’influence du moment de pratique au cours de la journée, nous avons pu montrer qu’un programme d’activités physiques réalisé l’après-midi provoquait des effets positifs plus marqués qu’un programme réalisé le matin. De manière surprenante, le contrôle postural des sujets qui s’entraînaient l’après-midi s’améliorait principalement le matin, au moment de la journée où il est le plus efficace chez les personnes âgées. Ces adaptations seraient en phase avec le moment de la journée où les fonctions cognitives sont également optimales, c’est-à-dire le matin.

  • Titre traduit

    Optimization of physical activity programs to prevent falls in institutionalized older adults : influence of plantar cutaneous sensitivity and time-of-day.


  • Résumé

    The main purpose of these researches was to optimize the effects of physical activity programs to prevent falls among institutionalized older adults. Postural control and gait are essential in preventing falls and should be regularly promoted by an appropriate physical practice. In addition, improving plantar cutaneous sensitivity can improve postural control and gait. Even though there are further potential benefits of stimulating plantar afferences by performing barefoot exercises, the effects of this modality of physical activity for the elderly remains unclear. Two groups of older adults were involved in the same physical activity program, barefoot for one group and while wearing shoes for the other. The main results revealed that a program of physical activity with barefoot exercises improved plantar cutaneous sensitivity and postural control to a greater extent than while wearing shoes. Despite advancement of aging, the sensorimotor system still seems to benefit from plasticity which can be stimulated by exercising barefoot and increasing somatosensory information from the foot. The time of day when people exercise can also influence the optimization of physical performance and enhance the effectiveness of a physical activity program. By assessing the influence of exercising at different times of day, we showed that training in the afternoon provided greater benefits on postural control than morning training. Surprisingly, postural control was mainly improved in the morning and did not improve when participants exercised in the morning. The postural control system would have benefited from an enhanced motor potential (acquired through afternoon training which optimized the musculoskeletal adaptations) only at the time of day when cognitive functions are optimal, i.e., in the morning.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.