Exploration du rôle de la positivité dans la santé mentale

par Florian Boiroux

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Liliane Rioux.

Le président du jury était Fabien Fenouillet.

Le jury était composé de Liliane Rioux, Fabien Fenouillet, Patricia Delhomme, Fabrizio Scrima, René Mokounkolo.

Les rapporteurs étaient Patricia Delhomme, Fabrizio Scrima.


  • Résumé

    La positivité, facteur commun et latent entre l'estime de soi, l'optimisme et la satisfaction de vie, est la “disposition de base” de l’affect positif. L’objectif de cette thèse est d’explorer l’influence de la positivité sur la santé mentale. Elle se décompose en trois objectifs : - (1) définir la place de la positivité dans la subjectivité de la santé mentale en proposant : (a) de concevoir la structure de la dimension cognitive de manière multidimensionnelle, impliquant la présence des dimensions Cognition positive et Cognition négative, (b) d’adapter et de valider l’échelle de positivité de Caprara et collaborateurs (2012) en langue française, (c) un modèle de la subjectivité mentale composé de quatre dimensions : la Cognition positive, la Cognition négative, l’Affect positif et l’Affect négatif. - (2) déterminer le rôle de la positivité parmi les autres indicateurs de la santé mentale positive en explorant : (1) l’influence majeure de la positivité sur le fonctionnement psychologique positif, l’affect positif et l’affect négatif, (2) la fonction de la positivité dans l’influence de la régulation motivationnelle autonome des comportements sur le bonheur. - (3) identifier le rôle de la positivité dans l’effet de la régulation émotionnelle fonctionnelle sur la sphère affective de la santé mentale, que ce soit dans les situations positives ainsi que dans les situations négatives. Enfin, cette thèse présente un méta-modèle expliquant la place et l’influence prépondérante de la positivité sur la santé mentale. En s’appuyant sur la méta-théorie de l’autodétermination, il sera proposé une articulation théorique reflétant le développement de la positivité, de manière analogue à celui de l’être humain.

  • Titre traduit

    Exploring the role of positivity in mental health


  • Résumé

    Positivity, a common and latent factor between self-esteem, optimism and life satisfaction, is the "basic disposition" of positive affect. The purpose of this thesis is to explore the influence of positivity on mental health. It is made up upon three objectives : - (1) to define the place of positivity in the subjectivity of mental health by proposing : (a) to conceive the structure of the cognitive dimension in a multidimensional way, involving the presence of the dimensions of positive cognition and negative cognition, (b) adapt and validate the positivity scale of Caprara and collaborators (2012) in French, (c) a model of mental subjectivity composed of four dimensions : positive cognition, negative cognition, positive affect and negative affect. - (2) to determine the role of positivity among the other indicators of positive mental health by exploring : (1) the major influence of positivity on positive psychological functioning, positive affect and negative affect, (2) the function of positivity in the influence of autonomous motivational regulation of behaviors on happiness. - (3) to identify the role of positivity in the effect of functional emotional regulation on the affective sphere of mental health, both in positive and negative situations. Finally, this thesis presents a meta-model explaining the place and the preponderant influence of positivity on mental health. Based on the meta-theory of self-determination, a theoretical articulation will be put forward, reflecting the development of positivity in a similar way to that of the human being.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.