Approche culturelle des compétences politiques en contexte organisationnel français

par Anne Rudelle Astié

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Lionel Dagot.

Soutenue le 28-11-2019

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Cognition, langage, interaction (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Laboratoire parisien de psychologie sociale (équipe de recherche) .

Le président du jury était Patrick Mollaret.

Le jury était composé de Sylvain Caruana.

Les rapporteurs étaient Dirk Steiner, Émilie Vayre.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse était de conceptualiser un modèle des compétences politiques adapté au contexte organisationnel français. A partir d’une réflexion interculturelle entre les modes de fonctionnement organisationnel français et américain, le Political Skill Inventory (PSI) développé par Ferris, Treadway, Kolodinsky, Hochwarter, Kacmar, Douglas & Frink (2005) a été étendu aux niveaux positionnel et idéologique de la théorie psychosociale de Doise (1982), à la dimension formelle des organisations (Mintzberg, 1983) et à l’analyse stratégique de Crozier et Friedberg (1977). Quatre études ont permis de développer une structure factorielle à quatre dimensions (accès à la connaissance formelle, influence interpersonnelle, intuition des relations stratégiques, propension à l’apprentissage) et de montrer la validité initiale de l’échelle de mesure: le French Political Skill Inventory (FPSI). Nous avons montré que la structure factorielle du FPSI n’est pas maintenue en contexte organisationnel américain. Le modèle antécédents dispositionnels/aptitudes personnelles de Ferris, Treadway, Perrewé, Brouer, Douglas & Lux (2007) a révélé une bonne adéquation à notre modèle. Suite au constat que les hommes ont déclaré des scores de FPSI significativement plus élevés que les femmes, nous avons montré que les différences sexuées observées sont dues à des variations de l’identité de genre et non au sexe biologique. En particulier, les profils androgynes ont rapporté des scores de FPSI significativement plus élevés que les profils féminins et indifférenciés.

  • Titre traduit

    Cultural approach to political skill in French organizational context


  • Résumé

    The aim of this thesis was to conceptualize a model of political skill adapted to the French organizational context. Based on an intercultural reflection between the modes of French and American organizational functioning, the Political Skill Inventory (PSI) developed by Ferris, Treadway, Kolodinsky, Hochwarter, Kacmar, Douglas, & Frink (2005) has been extended to positional and ideological levels from Doise’s psychosocial theory (1982), to the formal dimension of organizations (Mintzberg, 1983) and to the strategic analysis of Crozier and Friedberg (1977). Four studies have led to the development of a four-factor structure (access to formal knowledge, interpersonal influence, intuition of strategic relationships, propensity for learning) and gave evidence of the initial validity of the scale of measurement: the French Political Skill Inventory (FPSI). We have shown that the factor structure of the FPSI is not maintained in the American organizational context. The dispositional and personal ability antecedents of political skill from Ferris, Treadway, Perrewé, Brouer, Douglas & Lux (2007) revealed a good fit to our model. Following the finding that men reported significantly higher FPSI scores than women, we showed that the gender differences observed are due to variations in gender identity and not in biological sex. In particular, androgynous profiles reported significantly higher FPSI scores than female and undifferentiated profiles.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.