L’Utopie du Théâtre Populaire dans la première moitié du XXe siècle : une étude comparative entre la France et la Chine

par Nan Lu

Thèse de doctorat en Etudes théâtrales

Sous la direction de Marco Consolini.

Soutenue le 19-12-2019

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Institut de recherches en études théâtrales (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Julia Gros de Gasquet.

Le jury était composé de Marco Consolini, Julia Gros de Gasquet, Wang Jing, Christian Biet, Guy Freixe.


  • Résumé

    Le concept de « théâtre populaire » est chargé de nombreuses connotations, souvent contradictoires, et constitue aujourd’hui une utopié ou un véritable « mythe », au sens que Roland Barthes attribuait à ce terme dans ses célèbres Mythologies. Notre projet de recherche consiste donc dans la tentative d’interroger cette utopie en mettant en parallèle les débats, les théories et les pratiques qui ont traversé le XXe siècle en France (et en Europe) et ceux qui ont animé, dans la même période, un contexte bien éloigné, culturellement et géographiquement : la Chine. Entre désirs de démocratisation et effets de propagande, entre rêves de révolutions formelles et conformismes esthétiques, la notion de théâtre populaire permet effectivement de traverser une longue période, riche en contradictions, caractérisée par d’énormes changements sur les plans politique et idéologique (deux guerres mondiale et plusieurs révolutions) ainsi que sur le plan strictement théâtral. Si la Chine a pu représenter, à plusieurs reprises, un modèle mythique et controversé en occident, qu’en est-il des théories et des pratiques théâtrales occidentales, et notamment françaises, en Chine ? Cette étude repose sur une enquête comparative des mouvements socio-culturels, des pensées intellectuelles et des transformations esthétiques d’une utopie concernant le théâtre populaire du XXe siècle entre la France et la Chine.

  • Titre traduit

    The Utopia of the Popular Theater in the first half of the twentieth century : a comparative study between France and China


  • Résumé

    The concept of “popular theater” has many connotations which is often contradictory and it constitutes nowadays a utopia or a true “myth”, in the sense that Roland Barthes attributed to this term in his famous Mythologies. Our research project is therefore an attempt to question this utopia by comparing the debates, theories and practices that have crossed the twentieth century in France (and in Europe) and in the same period, those that animated a context far removed, culturally and geographically: China. Between the desires of democratization and the effects of propaganda, between dreams of formal revolutions and aesthetic conformism, the notion of popular theater makes it possible to go through a long period, rich in contradictions, characterized by enormous changes on the political and ideological level (two world wars and several revolutions) as well as strictly theatrically. If China has been able to represent on several occasions, a mythical and controversial model in the west, what about Western theories and practices, especially French, in China? This study is based on a comparative survey of socio-cultural movements, intellectual thoughts and aesthetic transformations of a utopia concerning popular theater of the twentieth century between France and China.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.