L'âge des usages. Usages sociaux des technologies numériques par les adultes âgés et représentations du "bien-vieillir connecté"

par Lucie Delias

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Franck Rebillard et de Pascale Molinier.

Soutenue le 27-11-2019

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche Médias, Cultures, Communication et Numérique (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Éric Maigret.

Le jury était composé de Franck Rebillard, Pascale Molinier, Éric Maigret, Virginie Julliard, Cécile Méadel, Juliette Rennes.


  • Résumé

    À partir d’une approche combinant sociologie des usages d’internet et gérontologie critique, le but de cette thèse est d’abord de montrer que le contexte sociohistorique de ces dernières décennies, qui a vu apparaître des représentations positives de la vieillesse, à travers l’émergence du « troisième âge » puis de la figure du « senior » dynamique, a conduit au renouvellement des normes sociales concernant les adultes âgés. Dans la continuité des prescriptions plus anciennes du « vieillissement réussi », l’incitation est désormais forte, pour lutter contre le « déclin » associé au vieillissement, de mener un mode de vie à la fois actif et connecté. Ce travail cherche ensuite à montrer comment les usages des technologies numériques de l’information et de la communication (TNIC) par les adultes âgés sont informés par ces représentations, et inversement. Pour cela, une enquête s’appuyant sur des matériaux variés a été mise en place, incluant des entretiens avec des personnes de 62 à 82 ans, des observations ethnographiques dans des cours d’initiation à l’informatique proposés par des associations de retraités, et enfin l’analyse d’un corpus de sites web de sociabilité pour « seniors ».Il s’avère que les usages sociaux des TNIC et leurs représentations accompagnent des processus de définition identitaire complexes pour le groupe social des adultes âgés. Leur forme varie en fonction de l’orientation des institutions (commerciales ou associatives) qui portent les discours du « bien-vieillir connecté » et des publics auxquels elles s’adressent, ainsi que de la trajectoire et de l’appartenance en termes de génération, de genre et de classe des individus. Néanmoins, ces injonctions normatives font l’objet d’appropriation variées ; et par leurs pratiques et leurs aspirations, les adultes âgés peuvent aussi contribuer à les renforcer. En outre, si le mode de vie actif et connecté est plutôt l’apanage des classes moyennes et supérieures, on observe aussi des points communs dans la relation que les adultes âgés dans leur ensemble entretiennent avec les TNIC, s’expliquant par l’expérience partagée de la retraite et de la condition de personne vieillissante dans une société de plus en plus « numérisée ».

  • Titre traduit

    The Age of Internet Use. Older Adult's Social Use of Digital Technologies and Représentation of "Connected Successful Aging"


  • Résumé

    Grounded in an approach that combines sociology of internet use and critical gerontology, the goal of this thesis is to demonstrate that the socio-historic context of the last decades, where more positive representations of aging appeared – starting with the emergence of the “Third Age” and resulting in the contemporary figure of the dynamic “senior” – led to the renewal of social norms concerning older adults. Building on the already existing ideal of “successful aging”, the pressure of resisting the “decline” associated with old age continues to grow, mandating the development of both an active and connected lifestyle. This study then analyses how social uses of digital technologies by older adults are influenced by those cultural representations, and vice versa. To this end, a methodology based on the collection of various empirical elements has been built; it includes semi-structured interviews with individuals from 62 to 82 years old; ethnographic observation in computer classes offered by associations for retired people; and the analysis of several websites specialized in the development of “senior” sociability.It appears that digital technologies’ uses and representations help shape the complex construction of the identity of older adults, both as individuals and as a social group. These identities can vary depending on the type of institutions (commercial or non-profit) that promote discourses of “connected successful aging”, and on the profile of the public they target, but may also be affected by an individual’s social trajectory, generation, class and gender. Nevertheless, those social norms are interpreted and adapted in various ways; and through their practices and aspirations, older adults themselves can contribute to reinforcing them. Moreover, although the “connected” and active lifestyle is more likely to be applied by older people coming from the middle and upper class, the data collected revealed some common features in the attitudes and perceptions towards digital media of older adults, explained by their shared experience of being both a retired and aging person in an increasingly digitalized environment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.