Aversion au risque et concurrence bancaire : disponibilité des crédits et cycle économique

par Caroline Ninou Bozou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Sébastien Lotz.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous nous concentrons sur deux déterminants de la disponibilité du crédit et plus largement, du cycle des affaires : la structure du marché bancaire et les préférences des agents à l’égard du risque et du temps. Dans un premier chapitre, nous démontrons une relation empirique négative entre la concentration du marché bancaire et la disponibilité des crédits aux entreprises. Nous montrons également que l’ampleur de cette relation dépend des caractéristiques des firmes et des banques. Dans un second chapitre, théorique, nous comparons, dans le cadre d’un modèle d’Equilibre Général Dynamique Stochastique (DSGE) non linéaire, différentes structures du marché bancaire et analysons leurs effets respectifs sur la stabilité financière et sur le bien-être des ménages. Un marché bancaire oligopolistique avec une forte concentration atténue la transmission des chocs financiers et améliore le bien-être des ménages par rapport aux autres structures de marché. Enfin, dans un dernier chapitre nous analysons, via un modèle DSGE non linéaire, l’effet d’une augmentation de l’aversion au risque des agents sur la transmission des chocs économiques. En outre, en considérant la variabilité temporelle du paramètre d’aversion au risque, nous analysons les mécanismes de transmission d’un choc d’aversion à l’ensemble de l’économie.

  • Titre traduit

    Risk aversion and banking competition : credit availability and economic cycle


  • Résumé

    In this thesis, we focus on two determinants of credit availability and more broadly, the business cycle: banking market structure, and risk and time preferences. First, in an empirical chapter, we demonstrate a negative relationship between the concentration of the banking sector and the availability of credit. We also show that this relationship depends on the specific characteristics of firms and banks. Secondly, in a theoretical chapter, we compare, in the framework of a nonlinear Dynamic Stochastic General Equilibrium (DSGE) model, different banking market structures and we analyse their respective impact on the business cycle and households’ welfare. We find that a concentrated oligopolistic structure mitigates the transmission mechanism of financial shocks and improves the households’ welfare compared to other market structures. In the final chapter, we analyse, through a nonlinear DSGE model, the impact of an increase in the degree of risk aversion on the transmission mechanisms of economic shocks. Moreover, considering the time-varying nature of risk aversion, we evaluate the transmission mechanisms of risk aversion shocks to the whole economy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?