Europol, une police européenne ? Création et autonomisation d’une agence

par Agathe Piquet

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Surel.

Le jury était composé de Natacha Gally, Didier Georgakakis, Andy Smith.

Les rapporteurs étaient Jacques de Maillard, Sabine Saurugger.


  • Résumé

    Dans le contexte actuel de forte visibilité des enjeux de sécurité intérieure et de critiques sur la construction européenne, cette thèse s’intéresse à la trajectoire institutionnelle d’Europol des années 1990 à 2018. Elle étudie la manière dont celui-ci a évolué d’une organisation intergouvernementale, débutant formellement ses activités en 1999, en une agence de l’UE aux ressources et prérogatives croissantes. À ce titre, ce travail propose de développer un cadre d’analyse alternatif au modèle principal-agent, dominant les travaux sur les agences, en s’appuyant sur la littérature relative à l’autonomie, renouvelée par une approche cognitive et sociologique. À partir d’une démarche méthodologique qualitative, cette recherche met en lumière la pluralité des acteurs et dynamiques internes et externes à l’agence alimentant son processus de création et d’autonomisation. Elle démontre la pertinence de saisir les différentes facettes de l’autonomie d’Europol, plongé dans un environnement complexe et multi-niveaux, composé à la fois d’acteurs nationaux et européens, techniques, bureaucratiques et politiques. Ce travail considère dès lors non seulement le degré d’autonomie de cette agence, mais identifie également les acteurs par rapport auxquels cette autonomie peut être pensée. Ainsi, cette étude entend plus largement proposer de nouvelles perspectives de recherche sur les agences de l’UE opérant dans un domaine régalien.

  • Titre traduit

    Europol a European Police ? Creation and Autonomisation of an Agency


  • Résumé

    Facing the current salience of internal security issues and criticism regarding the European construction, this dissertation focuses on Europol’s institutional trajectory from the 1990s to 2018. It analyses how it has evolved from an intergovernmental organisation, officially starting its activities in 1999, to an EU agency benefiting from growing resources and prerogatives. Therefore, this research offers an analytical altenative to the dominant principal-agent model in the field of agencies, by exploring the academic works on autonomy, renewed by a cognitive and sociological approach. Using a qualitative methodology, this thesis highlights the diversity of internal and external actors and dynamics contributing to Europol’s creation and autonomisation processes. It reveals the promises offered by the multi-faceted concept of autonomy, used to Europol, inserted in a complex and multi-level environement due to its national and European, technical, bureaucratic and political stakeholders. Such perspective aims thereby to understand not only the degree of Europol’s autonomy, but intends also to identify from whom this autonomy must be considered. Thus, this dissertation tends more broadly to develop new research perspectives on EU agencies operating in a core-state power.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Europol, une police européenne ? Création et autonomisation d'une agence


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de l'Université Panthéon-Assas (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Europol, une police européenne ? Création et autonomisation d'une agence
  • Détails : 1 vol. (795 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 723-757. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.