Une Approche des changements de préférence par la délibération partielle

par Niels Boissonnet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jérôme Lallement et de Camille Chaserant.

Soutenue le 05-04-2019

à Paris 1 , dans le cadre de École d'économie de la Sorbonne (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) et de Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Marc Tallon.

Le jury était composé de Jérôme Lallement, Camille Chaserant, Franz Dietrich.

Les rapporteurs étaient Brian Hill, Antoinette Baujard.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d’enrichir la boîte à outils formelle et conceptuelle de la théorie des transformations de préférence. Pour ce faire, je modélise une procédure, la délibération partielle, par laquelle les agents changent l’ensemble des valeurs qui induisent leur relation de préférences. La délibération partielle se fonde sur l’idée qu’un tel changement résulte d’une prise de conscience (growing awareness) de ces certaines de ces valeurs. En prenant conscience de nouvelles valeurs, l’agent réalise qu’il adhère (respectivement qu’il n’adhère pas) à de mauvaises valeurs (resp. de bonnes), soit que les valeurs auxquelles il adhère sont contradictoires, soit qu’elles se renforcent mutuellement. Au travers d’une analyse critique de la littérature sur les transformations des préférences, l’introduction s’attache à dégager les principales motivations philosophiques de la délibération partielle. Le premier chapitre pose les fondations conceptuelles et formelles de cette procédure et présente, tout en les justifiant, les cinq grandes hypothèses psychologiques que suppose cette procédure. Le second chapitre axiomatise cette procédure et fournit une première interprétation du lien qu’elle entretient avec les changements de choix. Il spécifie de deux structures axiologiques sur laquelle se fonde cette procédure : une structure monotonique et une organisation partitionnelle. Le troisième chapitre, s’appuie sur la délibération partielle pour construire une théorie de la manipulation des préférences. L’idée est qu’un envoyeur choisit conjointement un projet et une stratégie de divulgation valeurs afin de manipuler les préférences d’un receveur. J’établis donc un lien entre le modèle développé au chapitre 2, je développe une théorie de la l’empathie imparfaite et de la divulgation séquentielle des valeurs.

  • Titre traduit

    Approaching preference change by partial deliberation


  • Résumé

    This Ph.D. dissertation aims at providing new conceptual and formal tools in order to model preference changes. To do so, I model a mechanism that I refer to as partial deliberation. Partial deliberation is based on the idea that individuals change their preference by becoming aware of new values. Indeed, their awareness allows them either to reject values they were adhering to or to adopt new values. By critically analysis of the literature on preference changes and on rational choice theory, the introduction emphasizes the main philosophical issues of partial deliberation. The first chapter justifies the five psychological hypotheses on which this mechanism relies and discusses their relation with rational choice theory. The second chapter axiomatically deals with partial deliberation and it formalizes two specific structures : a monotonic structure and partitional structure.Then, the third chapter models a situation of preference manipulation, in which a sender jointly chooses a project and a disclosure strategy in order to manipulate the preference of a receiver. With this model, I account for imperfect empathy and sequential disclosure of values.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.