L'impact de la crise sur l'évolution du capital-investissement en Europe de l'Est

par Mihai Precup

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christian de Boissieu et de Marilen-Gabriel Pirtea.

Soutenue le 15-01-2019

à Paris 1 en cotutelle avec l'Universitatea de Vest din Timisoara. Facultatea de stiinte economice , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Philippe Raimbourg.

Le jury était composé de Christian de Boissieu, Marilen-Gabriel Pirtea.

Les rapporteurs étaient Mondher Cherif, Mihai Roman.


  • Résumé

    L’objet de cette recherche est d’identifier et analyser les facteurs déterminants de l’évolution du capital-investissement dans l’Europe de l’Est. De plus, notre travail compare les déterminants de LBO, respectivement de l’activité de VC dans les pays d’Europe de l’Est. Le modèle empirique comprend de nombreux déterminants déjà testés dans des études précédentes ainsi que de nouvelles variables telles que la productivité et l’indice de corruption, que nous considérons comme des facteurs importants pour expliquer l’évolution des investissements en capital-investissement en Europe de l’Est. Nos résultats confirment les hypothèses existantes concernant l’importance de certains déterminants sur l’évolution des investissements en capital-investissement en Europe de l’Est. Cependant, dans le contexte de la dernière crise, de nouveaux facteurs sont apparus comme importants pour le marché du capital investissement en Europe, tels que la productivité ou la corruption. La dernière partie de cette recherche montrent que les sociétés de capital-investissement en Europe de l’Est préfèrent les sorties à travers des fusions et acquisitions, suivies des introductions en bourse. De plus, nous validons une relation d'équilibre à long terme entre les investissements en capital-investissement, les introductions en bourse et les fusions et acquisitions. Le test de causalité de Granger montre l'existence d'une causalité unidirectionnelle du nombre de fusions et acquisitions par rapport au volume des investissements en capital-investissement en Europe de l'Est.

  • Titre traduit

    The impact of the crisis on the evolution of private equity in Eastern Europe


  • Résumé

    The purpose of this research is to identify and analyze the determinants of the evolution of private equity in Eastern Europe. Additionally, this paper compares the determinants of leveraged buyout activity, respectively venture capital activity in Eastern European countries. The empirical model of the first two sections includes many of the determinants already tested in previous studies and also new variables such as productivity and corruption index which we consider important factors in explaining the evolution of private equity investments in Europe. Our results confirm existing hypotheses regarding the importance of some determinants on the evolution of private equity investments in Europe. However, in the context of the last crisis new factors emerged as important for the private equity market in Europe such as productivity or corruption. The last section of this work tests the existence of a causal link between the evolution of private equity and the number of divestments of private equity funds in Eastern Europe during the financial crisis. Our results show that Eastern European private equity firms prefer M&A exits followed by IPOs. Furthermore, we validate a long-term equilibrium relationship between private equity investments, IPO and M&A. The Granger causality test shows the existence of a unidirectional causality of the number of M&A to the volume of private equity investments in Eastern Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.