Mesure par radiomètres ICOTOM et validation des flux radiométriques dans un plasma de CO2 pur simulant des conditions d'entrée de type EXOMARS

par Mickael Jacquot

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Arnaud Bultel.


  • Résumé

    Lors de l’entrée dans l’atmosphère de Mars d’un objet à vitesse hypersonique, il se crée une onde de choc détachée en amont de l’objet ainsi qu’un plasma hors équilibre à enthalpie importante et à haute intensité radiative. Si de nombreuses études ont été menées sur la protection nécessaire à apporter à l’objet pour résister à ces conditions physico-chimiques, les phénomènes chimiques liés à la recombinaison du CO2 en arrière de l’objet sont moins bien maîtrisés ; les quantités prévues de rayonnement découlant de cette recombinaison disposent donc de larges marges d’erreur. C’est en particulier le cas dans l’infrarouge, et la raison pour laquelle le CNES a développé deux radiomètres destinés à la mesure de ces flux émis par CO et CO2 en vol martien. Il convient donc d’étalonner ces capteurs pour la mesure des flux radiatifs en vol et d’étudier cette recombinaison sur un jet libre de plasma de CO2 pur en laboratoire. L’étalonnage des radiomètres est fait devant une source de type corps noir ; concernant l’état du plasma de laboratoire issu d’une torche à plasma inductive, l’étude de la diffusion Raman spontanée induite par laser sur CO et de la fluorescence à deux photons induite par laser sur O permettent d’estimer les températures et densités des espèces respectivement soudées, et ainsi de jauger de l’état de recombinaison du plasma.

  • Titre traduit

    Measurements with ICOTOM radiometers and validation of radiative heat fluxes in a pure CO2 plasma simulating EXOMARS-type entry conditions


  • Résumé

    When an object is entering the atmosphere of Mars at hypersonic speeds, a detached shock layer is forming in front of the said object accompanied by a high-enthalpy non-equilibrium plasma with high radiative intensity. Several studies have already been conducted about the necessary protective layer for the object to withstand such physico-chemical conditions, however the chemical phenomena concerning CO2 recombination around the back of the object are not too well known ; the radiative quantities coming from this recombination are often given with large error margins because of this. It is particularly the case in the infrared, that is why the French Space Agency developed two radiometers designed for mesuring radiative heat fluxes emitted by CO and CO2 during a martian flight. It seems relevant to calibrate these sensors for quantitative measurements of radiative heat fluxes in flight conditions and to study the recombination of a pure CO2 plasma in laboratory conditions. The radiometers have been calibrated in front of a blackbody source ; concerning the state of the laboratory plasma created by an inductive plasma torch, a study of the laser-induced spontaneous Raman scattering on CO and of two-photon absorption laser-induced fluorescence on O have been conducted, enabling evaluation of both temperatures and densities of the probed species, and so give an estimate on the plasma recombination state.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.