Transferts de matière organique et fonctionnement des réseaux trophiques côtiers aux îles Marquises.

par Pauline Héloise Aline Fey

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Yves Letourneur et de Valériano Parravicini.

Le président du jury était Mireille Harmelin-Vivien.

Le jury était composé de Daniela Bănaru, Anne Lorrain.

Les rapporteurs étaient Mireille Harmelin-Vivien, Nicholas V. C. Polunin.


  • Résumé

    L’archipel des Marquises se distingue de l’ensemble polynésien par de nombreuses particularités environnementales et écologiques. Ses eaux riches en éléments nutritifs semblent favorables au maintien d’une production primaire phytoplanctonique élevée. La structuration corallienne atypique des îles marquisiennes, associée à cette production primaire élevée, laissent présager des relations trophiques particulières.Dans le système, le phytoplancton représente une source de matière organique importante, supportée par le macrophytobenthos. Les sources de MO d’origine terrestre n’ayant que peu d’influence. Malgré la dominance du phytoplancton dans les réservoirs de MO (MOP et MOS), les macroalgues semblent contribuer majoritairement au fonctionnement du réseau trophique, suggérant un couplage benthique-pélagique dans l’apport de MO dans le réseau trophique. Les producteurs primaires marins de cette étude présentent des signatures isotopiques en δ15N nettement supérieures à d’autres régions du Pacifique Sud. Ces valeurs isotopiques élevées, identifiées également chez les consommateurs, présentent des variabilités saisonnières traduisant probablement des variations dans les apports en éléments nutritifs. Ces variations pourraient être le reflet de l’intensification des processus hydrodynamiques en saison fraîche, favorisant une remontée d’éléments nutritifs dans les eaux de surface. Toutefois, bien que les réseaux trophiques marquisiens présentent des signatures isotopiques en azote élevées et des contributions importantes du phytoplancton, la structure et le fonctionnement des communautés restent similaires à ce qui est observés pour d’autres écosystèmes coralliens.

  • Titre traduit

    Organic matter transfers and the functioning of coastal food webs in the Marquesas Islands.


  • Résumé

    The Marquesas archipelago is distinguished from the Polynesian group by many environmental and ecological peculiarities. The hydrodynamic conditions seem to generate local nutrient enrichment process, which contrast with oligotrophic conditions usually encountered around the coral ecosystems. These rich waters seem to favor a high phytoplankton primary production. The Marquesas Islands atypical coral structure, associated with high primary production, suggests particular trophic relationships. In the system, phytoplankton is an important organic matter source, with high nutritional quality, supported by macrophytobenthos. Terrestrial OM sources have only a little influence. Despite the dominance of phytoplankton in OM pools (POM and SOM), macroalgae seem to contribute mainly to the food web functioning, with the support of phytoplankton, especially during phytoplankton bloom (cold season). These observations suggest a benthic-pelagic coupling in OM supply in the food web. The marine primary producers have significantly higher δ15N isotopic signatures than in other parts of the South Pacific. These high isotopic values are also identified for consumers and show seasonal variability, probably reflecting variations in nutrient intakes available to primary producers. These variations would reflect the hydrodynamic processes intensification during the cold season, highlighted in other studies, allowing a rise in nutrients in surface water.However, although Marquesan food webs have high nitrogen isotopic signatures and significant contributions from phytoplankton, the structure and functioning of communities remains similar for other coral ecosystems observed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.