Pour une nouvelle historiographie foraine : constitution, analyse et édition d'un répertoire (1717-1727)

par Fanny Prou

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Françoise Rubellin.

Soutenue le 10-05-2019

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Laboratoire l'Antique, le moderne (Nantes) (laboratoire) .

Le président du jury était Renaud Bret-Vitoz.

Le jury était composé de Martial Poirson, Isabelle Degauque, Jeanne-Marie Hostiou, Jeffrey M. Leichman.


  • Résumé

    Dans la première moitié du dixhuitième siècle, les théâtres des foires Saint- Germain et Saint-Laurent sont régulièrement accusés d’enfreindre le monopole de la Comédie-Française et inventent toutes sortes de stratagèmes pour pallier les interdictions de dialoguer, de parler français, et même de paraître sur scène : pièces en monologues, en jargon, en pantomime précèdent le développement des marionnettes. Les exigences de l’Académie royale de musique conduisent à la création des pièces par écriteaux et de l’opéra-comique. Malgré la popularité de ces spectacles, la diversité du répertoire produit sous la contrainte est mal connue : la célèbre anthologie de Le Sage et d’Orneval a biaisé la connaissance et la réception du théâtre de la Foire. Nous nous attachons à éditer une trentaine de pièces et à analyser tout ce qui a été écarté, que nous nommons « l’autre répertoire ». C’est aussi l’histoire du théâtre forain que nous entendons reconstruire pour la période 1717- 1727, en nous appuyant sur de nombreuses archives méconnues, comme les minutes notariales. Dresser un calendrier permet de repenser l’historiographie foraine et de fixer à 161 les pièces jouées après le retour des Comédiens-Italiens et avant le début de Pontau à l’Opéra-Comique.

  • Titre traduit

    For a new historiography of the Théâtres de la Foire : creation, analysis and publication of the repertoire (1717-1727)


  • Résumé

    In the first half of the eighteenth century, the theaters of the Saint-Germain and Saint-Laurent fairs were frequently accused of challenging the monopoly of the Comédie- Française, and they had to find all kinds of strategies to overcome prohibitions against dialogue, speaking French, and even appearing in scenes: plays with monologues, jargon, pantomimes, preceded the development of puppets. The requirements of the French Royal Academy of Music lead to the creation of new genres such as the pieces par écriteaux or the opéra-comique. Despite the popularity of these shows, the rich diversity of the repertoire that was produced in spite of the academic restrictions, is poorly known: the famous anthology of Le Sage and d'Orneval tainted the way the Fair theatre has been known and received. In this thesis we will attempt to edit around thirty plays and to analyse everything that was ruled out, which we call the “other repertoire”. It is also the history of the Fair theatre that we intend to rebuild for the period between 1717 and 1727, relying on many unknown archives, such as notarial protocols. Setting up a calendar allows us to rethink the fairground historiography and to set at 161 the number of plays performed after the return of the Italian actors and before Pontau's beginning at the Opéra-Comique.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.