Développement de nouvelles stratégies thérapeutiques dans l'asthme

par Martin Klein

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Antoine Magnan et de Grégory Bouchaud.

Soutenue le 07-11-2019

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Rennes) , en partenariat avec Unité de recherche de l'institut du thorax (Nantes) (laboratoire) .

Le président du jury était Camille Taillé.

Les rapporteurs étaient Cécile Chenivesse, Thomas Trian.


  • Résumé

    Aujourd'hui l'asthme est une des maladies inflammatoires chroniques la plus répandue dans le monde. Cette pathologie s’exprime au travers de différents phénotypes et endotypes, évoluant au cours de la vie des patients. La majorité des traitements actuels ciblent des asthmes de phénotype Th2 or aucun traitement n'est actuellement disponible pour les patients asthmatiques non-Th2. Bien que ces patients représentent 5 à 10% des asthmatiques sévères, ils représentent à eux seuls plus de 50% des coûts liés à l'asthme. Il apparait donc nécessaire de développer des nouvelles approches thérapeutiques pour ces patients. A l'aide d'un modèle murin mimant l'asthme allergique aux acariens, nous avons évalué l'effet de deux approches thérapeutiques visant à rétablir la tolérance immune faisant défaut dans l'asthme. L'utilisation d'un peptide dérivé de l'allergène Dermatophegoides pteronyssinus et d'un complexe cytokine/anti-cytokine permettent de réduire l'hyperactivité bronchique, l’inflammation innée et adaptative, notamment les réponses Th2 et Th17. Cette diminution des caractéristiques de l'asthme est associée à une augmentation de lymphocytes T régulateurs et de cellules dendrifiques tolérogènes induites par ces traitements. Ainsi, nos résultats montrent que le rétablissement de la tolérance est un des points clé dans l'élaboration de nouveaux traitements dans l'asthme, et ce quel que soit le phénotype.

  • Titre traduit

    Development of new therapeutic strategies in asthma


  • Résumé

    Asthma is one of the most frequent chronic inflammatory disease in the world. This pathology evolves through the patient's life and expresses different phenotype and endotype. Most of asthma treatments are focused on the Th2 phenotype but there are no efficient treatments for the non Th2 phenotype. Even though on Th2 patients only represent 5 to 10% of severe asthma, they are responsible for more 50% of asthma related costs. Thus, it is necessary to develop new therapeutic strategies for them. Thanks to a mouse model of HDM-induced asthma we analyzed the efficacy of two treatments designed to reestablish the defect of immune tolerance in asthma. The use of Dermatophagoides pteronyssinus-derived peptide and a cytokines/anti-cytokines complex allow us to decrease airway hyperresponsiveness and innate and adaptative immunity, especially the Th2 and Th17 responses. This decrease of asthma features is associated to an increase of regulatory T cells and tolerogenic dendritic cells. Our results prove the great importance that the tolerance reestablishment is a key stone for design of new treatment in asthma regardless the asthma phenotype.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.