Développement de nouveaux systèmes photoamorceurs pour des conditions d'irradiation douces : vers des applications dans le domaine dentaire

par Julie Kirschner

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Sous la direction de Jacques Lalevée et de Jean-Michel Becht.

Soutenue le 13-09-2019

à Mulhouse , dans le cadre de École doctorale Physique et chimie-physique (Strasbourg ; 1994-....) , en partenariat avec Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (laboratoire) et de Institut de Science des Matériaux de Mulhouse - IS2M - UMR7361 (laboratoire) .


  • Résumé

    Actuellement, de nombreux domaines académiques et industriels s’intéressent à la polymérisation par voie photochimique pour ses nombreux avantages comparés à son analogue thermique. En effet, la polymérisation par voie photochimique est plus écologique et implique moins d’énergie que son analogue thermique. Egalement, les photopolymères sont généralement obtenus en des temps beaucoup plus courts que ceux par voie thermique. De plus, ce mode de synthèse permet un bon contrôle spatio-temporel de la polymérisation : la polymérisation n’a lieu que dans les zones irradiées et lorsque l’irradiation démarre. De ce fait, la photopolymérisation trouve déjà des applications dans de nombreux domaines comme les revêtements, la dentisterie, les encres, l’impression 3D… mais nécessite d’être développée plus intensément encore. Bien que de nombreuses recherches aient déjà été menées dans ce domaine, les systèmes photoamorceurs conventionnels sont essentiellement réactifs sous irradiation ultraviolette. Cependant, les rayons ultraviolets (UV) sont nocifs pour la santé et donc inutilisables dans certains domaines industriels comme la dentisterie. De plus, les sources UV utilisées sont souvent très énergétiques et énergivores. Récemment, de nouvelles sources d’irradiations visibles et moins énergétiques ont été développées (diodes électroluminescentes par exemple). La lumière visible présente de nombreux avantages par rapport à la lumière UV : faible nocivité, faible consommation énergétique, faible coût, longue durée de vie… Le développement de nouveaux systèmes photoamorceurs efficaces dans le domaine des longueurs d’onde du visible représente donc un challenge important du domaine de la polymérisation. [...]

  • Titre traduit

    Development of new photoinitiating systems for mild irradiation conditions : towards applications in the dental field


  • Résumé

    Nowadays, photopolymerization is of great interest for many industrial fields due to its numerous advantages compared to thermal polymerization. Indeed, the photopolymerization process is more eco-friendly and involves less energy than its thermal analogous. Furthemore, photopolymers are generally obtained more rapidly and the photopolymerization process is characterized by a very good spatial control: the photopolymerization only takes place in the irradiated zones and starts only when the irradiation is switched on. Consequently, photopolymerization has already many applications in industrial fields such as coatings, dentisty, inks, 3D printing... but needs also further developments.Although several studies have been conducted in this field, the conventional photoinitiating systems are mainly reactive under UV light. UV rays are harmful for the human health and thus not usable in certain industrial domains as for example in dentistry. Furthermore, UV light sources are often highly powerful and energy-consuming. Recently, new visible and lower energetic irradiation sources have been developed (electroluminescent diodes for example). Visible light exhibits several advantages compared to UV light: low nocivity, low energy consumption, low price, extended lifetime... The development of new photoinitiating systems reactive under visible light represents a huge challenge of the polymerization field. [...]

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université de Haute Alsace à Mulhouse

Développement de nouveaux systèmes photoamorceurs pour des conditions d'irradiation douces : vers des applications dans le domaine dentaire


Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Université de Haute Alsace à Mulhouse

Informations

  • Sous le titre : Développement de nouveaux systèmes photoamorceurs pour des conditions d'irradiation douces : vers des applications dans le domaine dentaire
  • Détails : 1 vol. (IV-355 p.)
  • Annexes : Références bibliogr. en fin de chapitres
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.