Santé publique et analyse spatio-temporelle de la leptospirose humaine dans la province de Mahasarakham en Thaïlande

par Jaruwan Viroj

Thèse de doctorat en Ecologie de la santé

Sous la direction de Julien Claude et de Serge Morand.


  • Résumé

    La leptospirose est une maladie tropicale négligée qui touche surtout les habitants des régions rurales en Thaïlande. A l’échelle de la province de Mahasarakham en Thaïlande, les objectifs de cette étude sont d’identifier les facteurs expliquant l’épidémiologie de la leptospirose, de décrire les politiques qui ont été mises en place pour sa prévention et son contrôle, et d’analyser les représentations, les pratiques et les attitudes des patients, des habitants, des volontaires en santé et des personnels de santé publique au regard de la maladie et de sa prévention.L’étude des politiques mises en place montre que la Thaïlande a progressivement développé un ensemble de politiques de prévention à l’échelle nationale dont elle a transféré la mise en oeuvre à une échelle administrative locale. Malgré cela, le contrôle et la prévention de la leptospirose pourraient être améliorés en stimulant la collaborations entre les services de santé publique, les services vétérinaires, et les services agriculturaux avec une implication forte des communautés locales dans une approche de type “One Health”. L’analyse spatiotemporelle de la distribution des cas de leptospirose humaine montre que les facteurs associés avec les nouvelles infections sont multiples et complexes, incluant la densité de population humaine, la densité de bétail, les précipitations atmosphériques, l’étendue des aires inondables et d’autres paramètres de la géographie physique comme la pente moyenne. Le rôle du bétail dans la transmission à l’homme est mise en évidence et discutée. Cibler des zones géographiques à risque (avec une densité de bétail élevée et d’importantes surfaces inondables) peut permettre de limiter les risques, et doit être complétée en améliorant la communication avec les publics les plus exposés (c.a.d. les fermiers). L’analyse intersectorielle pour estimer les connaissances, attitudes et pratiques montre que les patients, leurs voisins, les volontaires en santé, et les chefs de villages et de sous-districts n’ont pas une compréhension suffisante de la maladie et de ces modes de transmission pour permettre une bonne prévention et un bon contrôle. Pour être mieux informé, ces publics doivent pouvoir avoir accès aux dernières informations scientifiques parfois complexes.Finalement, l’ensemble de ces résultats a permis d’établir un ensemble de recommandations pour développer la coopération entre différents services et populations locales en vue d’améliorer la prévention et la prévention de la leptospirose dans la province de Mahasarakham.

  • Titre traduit

    Public Health Prevention and Spatiotemporal Analysis of Human Leptospirosis in Mahasarakham Province, Thailand


  • Résumé

    Leptospirosis is a neglected tropical disease that affects mostly rural people in Thailand. This study aims to identify the factors explaining leptospirosis epidemiology, to describe the health policy implemented for leptospirosis prevention and control and its implementation in the rural province of Mahasarakham (Thailand), and to analyse the representations, practices, and attitudes of patients, people, health volunteers and health officers toward the disease and its prevention.The analysis of health policies showed that Thailand has progressively developed a national prevention and control policy framework and transferred its implementation to local administrative levels. However, leptospirosis prevention and control still need enhanced collaboration between public health, livestock, and agriculture departments with an important local community involvement under the One Health approach.The analysis of the spatiotemporal distribution of human leptospirosis cases showed that the factors associated with leptospirosis infection are complex and multifactorial, including human population density, livestock density, rainfall, flood cover and physical geography, i.e. average slope. The results stressed the importance of livestock that may contribute to leptospirosis transmission to humans. Targeting areas prone at risk, i.e. with high livestock or in flooded areas, should be complemented by improving communication to people at risk, i.e. farmers.The cross sectional study conducted to assess knowledge, attitudes, and practices showed that patients, neighbors, village health volunteers and community leaders did not have a clear comprehension of the disease and its transmission to really improve the prevention of infections. People need to have access to a complex and up-to-date scientific knowledge in order to improve their awareness about leptospirosis.Finally, taking results of above issues allowed “Guidelines for developing cooperation between departments for prevention and control leptospirosis of Mahasarakham Province, Thailand” to be produced.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.