Apports méthodologiques à la caractérisation des matières colorantes : application à l'abri orné de Leopard Cave (Erongo, Namibie)

par Guilhem Mauran

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Jean-Jacques Bahain et de Matthieu Lebon.

Le président du jury était Véronique Rouchon.

Le jury était composé de Jean-Jacques Bahain, Matthieu Lebon, Véronique Rouchon, Ina Reiche, Luiz Oosterbeek, Emilie Chalmin, Alma Nankela.

Les rapporteurs étaient Ina Reiche, Luiz Oosterbeek.


  • Résumé

    Les nombreuses peintures rupestres d’Afrique australe constituent des témoins importants des pratiques ancestrales des populations ayant pris part à leur réalisation. En Namibie centrale, bien que de études aient été menées sur cet art, traditionnellement attribué aux chasseurs-cueilleurs, ses contextes chronologique et archéologique demeurent très largement inconnus. L’étude réalisée ici porte sur la définition d’un contexte archéologique de l’exploitation des matières colorantes sur le site orné de Leopard Cave (Erongo, Namibie), fouillé depuis 2007. Les analyses minéralogiques (DRX, FTIR), structurales (pétrographie, MEB-EDXS) et élémentaires (pXRF, PIXE, ICP-OES, ICP-MS-(LA)) ont été réalisées sur les matières colorantes et les résidus qui leur sont associés sur ce site. La comparaison de ces analyses avec celles menées sur une collection de référence a permis de définir une chaîne évolutive de ces matières premières. Cela a contribué aux réflexions sur le contexte de réalisation des peintures rupestres de l’Erongo.

  • Titre traduit

    Methodological contributions to the characterization of coloring materials : application to the ornate shelter of Leopard Cave (Erongo, Namibia)


  • Résumé

    The many rock paintings of Southern Africa are important witnesses of the ancestral practices of the populations who took part in their realization. In Central Namibia, although studies have been conducted on this art, traditionally attributed to hunter-gatherers, its chronological and archaeological contexts remain largely unknown. The study carried out here deals with the definition of an archaeological context of the exploitation of the dyestuffs on the site decorated with Leopard Cave (Erongo, Namibia), excavated since 2007. The mineralogical analyzes (DRX, FTIR), structural (petrography , MEB-EDXS) and elemental (pXRF, PIXE, ICP-OES, ICP-MS-(LA)) were performed on the dyestuffs and residues associated with them on this site. The comparison of these analyzes with those carried out on a reference collection made it possible to define an evolutionary chain of these raw materials. This contributed to the reflections on the context of realization of Erongo rock paintings.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.