Local interactions between rental and real estate housing markets

par Yohann Trouve

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Florence Goffette-Nagot.

Soutenue le 19-12-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Groupe d'analyse et de théorie économique (laboratoire) .

Le président du jury était Gregory Verdugo.

Le jury était composé de Véronique Flambard, Florence Tardieu, Tristan-Pierre Maury, Sylvie Charlot, Jean Cavailhès.

  • Titre traduit

    Les interactions locales entre le marché de la location et le marché de l’achat immobilier


  • Résumé

    Le marché du logement se compose de deux segments principaux, le marché locatif et le marché de la vente. Bien que ces deux marchés fonctionnent différemment, les prix sur les deux marchés sont naturellement soumis à des interactions réciproques : le niveau des loyers affecte les prix de vente, mais les prix sur le marché de vente ont un impact sur les loyers. Dans la première approche, les loyers sont convertibles en prix de vente par une formule de capitalisation. Cependant, il est possible, et empiriquement observé, qu'il existe des déséquilibres entre les deux marchés. Ainsi, la dynamique relative des prix et des loyers peut varier dans le temps, mais aussi dans l'espace d'une zone urbaine : comment les prix sur les deux marchés (vente et location) sont-ils liés ? Comment l'un affecte-t-il l'autre ? La relation entre les deux prix est-elle homogène dans l'espace ? Pourquoi certains quartiers d'une agglomération ont-ils des loyers trop bas par rapport aux prix d'achat ? Cesquestions présentent un intérêt particulier pour les acteurs locaux de la politique du logement, dans un contexte de fortes tensions sur le marché du logement comme c'est le cas dans l'agglomération lyonnaise. En particulier, elles sont étroitement liées aux politiques visant à soutenir l'offre de logements ou le niveau des loyers du marché. Cette thèse propose d’étudier les liens entre ces deux marchés.Le premier chapitre de cette thèse tente d'observer si les ratios loyer/prix varient à l'intérieur d'une zone urbaine et cherche à expliquer les écarts entre les ratios loyer/prix, s'ils existent. Après avoir recalculé les ratios loyer sur prix dans l’agglomération, nous observons une hétérogénéité spatiale de ceux-ci. Dans une seconde partie de cette contribution, nous développons un modèle de « tenure choice » qui nous permet de mettre en avant des mécanismes théoriques qui expliquent les variations spatiales de ratio loyer/prix.Le deuxième chapitre de cette thèse porte sur la relation entre les prix du marché du logement privé et la construction de logements sociaux. Dans cette première contribution empirique, nous testons l'impact de la loi SRU sur le prix des logements en utilisant une méthode à double différence. Les résultats indiquent qu'à mesure que le retard de la municipalité dans l'atteinte des objectifs de la SRU augmente, il entraîne une augmentation de la construction de logements sociaux et, finalement,une diminution du prix des logements privés de la municipalité. Nous utilisons aussi une méthode de régression de discontinuité utilisant le seuil de 3500 habitants. Les résultats de cette deuxième analyse suggèrent que la construction de logements sociaux a eu un impact négatif sur le prix des logements dans les municipalités de plus de 3500 habitants.Aujourd'hui, il existe plusieurs politiques qui encouragent les propriétaires à louer des logements à loyers modérés ou qui tentent de faciliter l'accès à la propriété. Néanmoins, si ces politiques ont déjà été étudiées, ce troisième chapitre tente de comprendre leurs impacts combinés sur le marché du logement privé. En particulier, nous essayons de montrer l'impact des politiques de soutien à l'achat et à la location et des politiques de prêts à taux zéro. La première étape de notre contributionconsiste à concevoir un modèle théorique. Ce modèle théorique met en évidence les effets de chacun des deux mécanismes et met également en évidence la réaction du marché du logement lorsque chacun des deux mécanismes est couplé à une politique de contrôle des loyers. Dans une analyse empirique, nous vérifions si les prédictions du modèle précédemment développé sont valides. Les résultats indiquent que l'impact de la réforme sur le prix des logements neufs est positif.La dernière étape de notre analyse est une méthode à triple différence qui indique que la croissance du prix des logements neufs s'accélère en présence d'un contrôle contraignant des loyers.


  • Résumé

    The housing market consists of two main segments, the rental market and the sales market. Although these two markets operate differently, prices on the two markets are naturally subject to reciprocal interactions: the level of rents affects prices of sale, but prices on the sales market have an impact on rents. On the first approach, the rents are convertible into a selling price by a capitalization formula. However it is empirically observed that imbalances exist between the two markets. Thus, the relative dynamics of both prices and rents can vary over time, and also in the space of an urban area. How are prices in the two markets (sale and rental) related? How does one affect the other? Is the relationship between the two prices homogeneous in space? Why is it that some neighborhoods of an agglomeration have rents that are too low in relation to purchase prices? These questions are of particular interest to local policy actors in housing, in a context of strong tensions on the housingmarket as is the case in the Lyon conurbation. In particular, they are strongly linked to policies aimed at supporting the supply of housing or the level of market rents. This thesis aims to study the link between these two markets.The first chapter of this thesis attempts to observe whether rent to price ratios vary within an urban area and seeks to explain the differences between rent to price ratios, if they exist. After recalculating the rent to price ratios in the agglomeration, we observe a spatial heterogeneity of them. In the second part of this contribution, we develop a "tenure choice" model that allows us to highlight theoretical mechanisms that explain spatial variations in the rent to price ratio.The second chapter of this thesis deals with the relationship between private housing market prices and the construction of social housing. In this first empirical contribution, we test the impact of the SRU law on house prices using a double-difference method. The results indicate that as the municipality’s delay in achieving the SRU's objectives increases, it leads to an increase in the construction of social housing and, ultimately, a decrease in the price of the municipality's private housing. We also use a discontinuity regression method using the 3500 population threshold. The results of this second analysis suggest that the construction of social housing has had a negative impact on private housing prices in municipalities with more than 3500 inhabitants.Today, there are several policies that encourage landlords to rent low-rent housing or that attempt to facilitate access to home ownership. Nevertheless, while these policies have already been studied, this third chapter attempts to understand their combined impacts on the private housing market. In particular, we try to show the impact of purchase and rental support policies and zero-interest loan policies. The first step in our contribution is to design a theoretical model. This theoretical modelhighlights the effects of each of the two mechanisms and also highlights the reaction of the housing market when each of the two mechanisms is coupled with a rent control policy. In an empirical analysis, we check whether the predictions of the previously developed model are valid. The results indicate that the impact of the reform on new housing prices is positive. The last step in our analysis is a triple-difference method that that the growth of new housing prices accelerates in the presence oftight rent controls.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.