Souffrances limites individuelles et cadres transsubjectifs pour leur symbolisation. : approche psychanalytique des institutions de soin, de l'adolescence, de la violence et du deuil, à l'interface de l'Anthropologie

par Michael Petrou

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Anne Brun.

Soutenue le 20-12-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Centre de recherches en psychopathologie et psychologie clinique (Bron, Rhône) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Centre de recherches en psychopathologie et psychologie clinique / CRPPC (laboratoire) .

Le président du jury était René Roussillon.

Le jury était composé de Denis Cerclet, Marion Haza.

Les rapporteurs étaient Bernard Golse, Jean-Pierre Pinel.


  • Résumé

    Cette Thèse est un travail de réélaboration et de synthèse à partir de l’expérience de l’auteur acquise lors :● de sa participation active à la récente réforme psychiatrique en Grèce (mise en place et fonctionnement d’un foyer d’hébergement pour patients asilaires et ensuite d’un centre de jour pour enfants autistes) ;● de sa réflexion clinico-théorique sur la maltraitance et les adolescents (auteurs et victimes de violence), à savoir ce que l’auteur propose d’appeler transitions violentées ;● de ses recherches étalées sur trente ans au sujet du devenir du deuil des personnes disparues à Chypre (lors de l’invasion de l’île par la Turquie en 1974) et des interférences individuelles, sociales et politiques de ce deuil impossible ;● de ses études sur les extensions du concept du travail du deuil (en tant que prototype du travail psychique dans son rapport au travail culturel), des limites et des obstacles que le deuil rencontre au sein de la culture et de la société contemporaines.Le long de ces développements l’approche pluridisciplinaire adoptée met en dialogue la Psychanalyse, l’Anthropologie et la Littérature grecque ancienne. La pluridisciplinarité permet à la fois de multiplier les approches, afin de mieux saisir les phénomènes dans leur complexité et leurs rapports avec leurs environnements, d’examiner ce qui se développent sur les interfaces, de mettre en relief nos limites conceptuelles et méthodologiques, enfin de mettre en perspective des voies de dégagement et de dépassement. (L’étude de la primauté présumée de la mère en Psychanalyse et en Anthropologie, ainsi que l’étude de la culture postmoderne comme métacadre anti-deuil, en sont l’exemple).2En multipliant les expressions des souffrances psychiques à étudier, les environnements où elles se manifestent et les perspectives de leur examen, l’auteur s’efforce de montrer que la structure et les processus psychiques du sujet singulier, d’autant plus ses souffrances, ne peuvent être suffisamment comprises et encore moins soutenues et soulagées, que si on les rapporte aux charges et aux contenus qu’ils prennent pour d’autres sujets, que si on les articule et les met en communication avec les opérations psychiques de ceux-ci, ainsi qu’avec les cadres et métacadres dans lesquels les sujets s’inscrivent, en tant que partie prenante et partie constituante d’un ensemble transsubjectif.Des hypothèses sur les processus, les fonctions et les contenus intersubjectifs de transfert, de charge, de transit, d’encadrement transsubjectif, de reprise et de resymbolisation sont au premier plan de ce travail.

  • Titre traduit

    Individual suffering limits and trans-subjective frames for their symbolisation : psychoanalytic approach to care institutions, adolescence, violence and mourning, on the interface of Anthropology


  • Résumé

    This Thesis is the reworking and re-composition of a study based on the experience acquired by the author from the following:• his active participation in the recent psychiatric reform in Greece (establishment and functioning of a shelter for asylum-seeker patients and later a daycentre for autistic children);• his clinical theory reflections on maltreatment and adolescents (offenders and victims of violence), what the author proposes to call violated transitions.• this research stretching over thirty years on the topic the continuing mourning of the missing persons in Cyprus (on account of the invasion of the island by Turkey in 1974) and the individual, social and political interferences with this impossible mourning;• his studies on the extension of the concept of the work of mourning (as a prototype of the psychic work in his report on the cultural work), the limits and obstacles that the mourning encounters in the context of culture and contemporary society.In the course of these developments, the adopted pluridisciplinary approach gives rise to a dialogue involving the Psychoanalysis, Anthropology and Literature of ancient Greece. Pluridisciplinarity allows, at the same time, the multiplication of approaches, in order to better seize of the phenomena in their complexity and relation to their environments, examine that which is developing on the interfaces, bring out in relief our conceptual and methodological limitations, in order to place into perspective the ways of disengagement and overtaking. (The study on the presumed primacy of the mother in Psychoanalysis and Anthropology, as well as the study on postmodern culture as an anti-mournful meta-frame, are examples of this).4In multiplying the expressions of psychic suffering that have to be studied, the environments where they manifest themselves and the perspectives of their examination, the author is forced to show that the structure and the psychic processes of the individual subject, especially their sufferings, cannot be sufficiently understood and even less so sustained and alleviated, whether one relates them to the loads and contents they take for other subjects, or one articulates and places them in communication with other psychic functions of the latter, also with the frames and meta-frames in which the subjects fall, in their capacity as accepting party and constituent party of a trans-subjective unit.Hypotheses on the inter-subjective processes, functions and contents of transfer, load, transit, trans-subjective framing, recovery and re-symbolization are at the forefront of this work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.