Vies et mises en récits (auto) biographiques : la collection "l'un et l'autre" de J.B Pontalis (1988 - 2013)

par Franck Lasmezas

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Martine Boyer-Weinmann.

Soutenue le 29-11-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Passages XX-XXI (Lyon) (laboratoire) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) et de Passages XX-XXI (laboratoire) .

Le président du jury était Laurent Demanze.

Le jury était composé de François Géal.

Les rapporteurs étaient Catherine Douzou.


  • Résumé

    Déclaré moribond avec le XXème siècle finissant, le genre biographique allait renaître sous l’impulsion de figures du monde éditorial dont J.-B. Pontalis fut l’une des principales. La collection L’un et l’autre explore la relation biographique sous les angles de la paternité, de la maternité, du soin. Ces notions ne sont pas littérales, mais littéraires, inscrites non seulement dans le langage, mais dans une langue particulière. La collection fait vivre des parallélismes dont le plus important est celui de la création littéraire de J.-B. Pontalis : la collection a influencé l’œuvre, qui a à son tour rétro-agi sur la collection. C’est ce dont témoignent les motifs humains, animaux et objectaux qui innervent la collection et sont autant d’avatars de l’altérité. L’autre peut s’incarner dans la figure du frère, de la sœur, mais aussi dans un lieu lui-même emblématique d’un temps, notamment celui de la Shoah. Dans la collection L’un et l’autre comme dans l’œuvre de Pontalis, l’écrivain peut trouver son alter ego dans le peintre ou le musicien, les mots se muer en images ou en mélodies. C’est toutefois l’écrivain qui reste le meilleur miroir, parfois narcissique, de cet écrivain particulier qu’est un biographe. La collection de J.-B. Pontalis a de plus en plus évolué de l’hétérographie vers l’autographie, reflétant en cela la pratique littéraire et existentielle tardive de son directeur. Du vivant et après la mort de Pontalis émergea une poétique autographique lisible et scriptible dans d’autres collections et hors-collection ; ses motifs dispersés témoignent d’un retour de la littérature à ce qui la dépasse et qu’elle dépasse : la vie.

  • Titre traduit

    Lives lived and told : "L'Un et l'Autre", directed by J.-B. Pontalis (1988-2013)


  • Résumé

    In France, biography was said to be close to its death at the end of the twentieth century, but J.-B. Pontalis and other editors helped promoting its renewal. Biographical relationship is being explored by L’un et l’autre under the focus of fatherhood, motherhood and care. These topics are less things than words, they belong to literature and language, and to a peculiar language. L’un et l’autre reflects the literary work of J.-B. Pontalis : one had an impact on the other and then the other way round. This is true for the human, animal and objectal topics which are spread throughout L’un et l’autre and may be called variorum of otherness. The other being or the other thing might be brother, sister, place or time, the last one referring especially to the Holocaust. In L’un et l’autre as well as in the work of Pontalis, the writer may find his alter ego in a painter or a musician, words can become pictures or tunes. Nevertheless the best mirror for a writer, and a biographer is a writer indeed, is another writer. More and more, the books edited by J.-B. Pontalis evolved from biography of the other towards biography of the self, following thus the late work of Pontalis as a writer. During the late life and after the death of J.-B. Pontalis, a « autographic » way of writing was born, the widespread topics of which show that french literature performed and still performs a comeback towards its second self : life.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.