Three Essays in behavioral Ethics on Honesty and Fairness

par Julien Benistant

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marie-Claire Villeval.

Soutenue le 21-05-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) et de Groupe d'analyse et de théorie économique / GATE (laboratoire) .

Le président du jury était Benoît Tarroux.

Le jury était composé de Agne Kajackaite.

Les rapporteurs étaient Astrid Hopfensitz, Mathieu Lefebvre.

  • Titre traduit

    Trois essais en éthique comportementale sur l’honnêteté et l’équité


  • Résumé

    Cette thèse contient trois essais en éthique comportementale. En utilisant des outils d’économie expérimentale et de neurophysiologie, notre travail dévoile certains déterminants sociaux et contextuels qui influencent les décisions liées à l’honnêteté ou à l’équité.Le premier chapitre examine comment les incitations compétitives influencent l’impact de l’identité sociale et de la nature du mensonge sur les comportements (mal)honnêtes. Nos résultats montrent qu’en compétition, l’identité de groupe ne joue aucun rôle, même lorsque les expérimentateurs ne peuvent observer directement le comportement des tricheurs. Cependant, les participants sont moins malhonnêtes lorsque leurs mensonges affectent directement leur adversaire que lorsqu’ils ne les affectent qu’indirectement, mais seulement lorsque l’expérimentateur ne peut pas observer directement leurs mensonges.Le deuxième chapitre examine l’effet d’être informé continuellement des performances, potentiellement malhonnête, d’une autre personne sur la malhonnêteté des individus, tant dans un contexte compétitif que non compétitif. Nos résultats montrent que, seulement en compétition, la malhonnêteté des participants n’est pas affecté par le type d’information qu’ils recoivent (continues ou finales). Cela est principalement dû au fait que, lorsqu’ils ne sont pas informés continuellment, les participants masculins surestiment la malhonnêteté de leur adversaire. Ainsi, lorsqu’ils sont informés du comportement réel de leur adversaire, ils adaptent leur comportement et trichent moins que lorsqu’ils ne sont pas informés.Enfin, le troisième chapitre examine si le fait de subir une perte ou un gain dans une tâche influe sur une décision ultérieure de partage. Conformément à nos prédictions théoriques, nous constatons que le fait de perdre de l’argent, par rapport à un point de référence, réduit la générosité des gens, tandis que l’expérience d’un gain augmente ultérieurement la générosité des individus. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le niveau d’excitation émotionnelle ressenti lorsque les personnes sont informées du montant reçu n’explique pas leur décision de partage.


  • Résumé

    This thesis contains three essays in behavioral ethics. By using tools from experimental economics and neurophysiology our work unveils some social and contextual determinants that affect decisions related to either honesty or fairness.The first chapter investigates how competitive incentives influence the impact of both group identity and the nature of the lie on (dis)honest behavior. Our results show that under competition, group identity plays no role, even when experimenters cannot directly observe the behavior of cheaters. However, participants are less dishonest when their lies directly affect their opponent than when they affect them only indirectly but only when there is no possible scrutiny from the experimenter.The second chapter examines the effect of being continuously informed about another participant’s performance on individuals’ dishonesty in both competitive and non-competitive settings. Our results show that, only non-competitive settings, participants are more likely to be dishonest when we give them continuous information or not. The lack of effect of social information in competitive settings is mainly due to the fact that, when they are not informed, male participants overestimate their opponent’s dishonesty. Thus, when informed of their opponent’s actual behavior, they adapt their behavior and cheat less than when uninformed.Finally, the third chapter studies whether experiencing a loss or a gain in a task affects a subsequent sharing decision. Consistent with our theoretical predictions, we find that losing money compared to a reference point, reduces people’s generosity while experiencing a gain increases individuals’ subsequent generosity. Unlike expected, the level of emotional arousal when individuals are informed about whether they gained or lost money does not explain their subsequent sharing decision.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.