L'utopie de la gouvernance en temps réel des villes : "Big data" et nouvelles politiques de l'énergie de la Métropole de Lyon

par Yasser Wahyuddin

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Fabrice Bardet.

Soutenue le 08-10-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Environnement, ville, société (Rhône) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) et de Environnement- ville- société / EVS UMR5600 CNRS (laboratoire) .

Le président du jury était Michel Lussault.

Le jury était composé de Fabrice Bardet, Agung Wiibowo.

Les rapporteurs étaient Hélène Reigner, Nathalie Roseau.


  • Résumé

    Le développement contemporain des technologies de l’information et de la communication (NTIC) et des équipements numériques individuels est aujourd’hui à l’origine d’une telle profusion de données – caractérisée par la notion de big data – que les modes de vie et d’organisation des sociétés seraient promis à de profonds bouleversements.Les villes qui contribuent massivement à la production et à l’utilisation des données numériques issues des équipements individuels, sont présentées comme les lieux propices aux changements les plus importants, d’autant plus que les défis auxquels sont confrontés les gestionnaires urbains sont toujours plus ambitieux, l’exigence de la qualité de service allant grandissante en même temps que se raréfient les ressources budgétaires et que croissent les enjeux écologiques ou environnementaux appelant à un « tournant vert » des économies et des programmes d’action publique. De ce point de vue, le développement des NTIC se présente comme l’un des moyens de faire face à ces nouveaux enjeux. Mais comment, concrètement, ces changements vont-ils intervenir ? La question se pose en particulier de la modification des modes de gouvernance des métropoles que les big data pourraient provoquer. C’est à cette étude que se consacre cette recherche.De manière plus précise il se manifeste aujourd’hui beaucoup d'enthousiasme quant aux opportunités créées par les big data pour offrir des outils de gestion des systèmes « en temps réel », en remplacement des modèles anciens bâtis sur des données générées à partir de processus longs : enquêtes, extractions de registres, etc. Mais cette bascule dans la production des données de la modélisation sera-t-elle sans effet sur la nature des réflexions conduites ? Il se pourrait que la structure même des politiques de planification stratégique menées par les acteurs publics comme par les acteurs privés soit modifiée en profondeur.Parmi les activités de planification stratégique, celles concernant le secteur de l’énergie jouent un rôle fondamental pour soutenir les activités socio-économiques. Dans cette perspective, notre projet vise la transformation des modes de gestion urbaine dans le secteur de l’énergie, du fait de l’introduction des big data.Cette recherche est consacrée à l'analyse de l'impact de la mobilisation et de la gestion des big data sur les modes de gouvernance de la métropole de Lyon, en s’appuyant spécifiquement sur la politique de gestion de l’énergie. Une démarche d’entretien semi-directif faite avec les services de la Métropole et avec Smart Electric Lyon (SEL) (projet engagé par le groupe EDF dans l’agglomération), permettra d’alimenter cette recherche.

  • Titre traduit

    The real-time urban governance utopia : "Big data" and new energy policies in Greater Lyon’s Metropolis


  • Résumé

    The contemporary development of information and communication technologies (ICT) and individual digital devices is today at the origin of such a profusion of data - characterized by the notion of big data - that lifestyles and the organization of societies would be promised to profound upheavals.Cities that contribute massively to the production and use of digital data from individual equipment, are presented as places for the most important changes, especially as the challenges facing urban managers are always more ambitious, on one side, the demand for more quality public services increased on the other side, public resources become scarce and in the same time the environmental issues that call for a "green turn" for economies and public action programs are growing. From this point of view, the development of ICT is one of the means to face these new challenges. But how, concretely, will these changes come into play? The question arises in particular of the modification of the modes of governance of the metropolises that big data could provoke. It is to this study that this research is devoted.More specifically, plenty of enthusiasm today about the opportunities created by big data to offer "real-time" systems management tools, replacing old models built on data generated from long processes : investigations, extractions of registers, etc. But will this shift in the production of modeling data have any effect on the nature of the reflections conducted? It could be that the very structure of the strategic planning policies carried out by public and private actors is profoundly altered.Among strategic planning activities, those related to the energy sector play a fundamental role in supporting socio-economic activities. In this perspective, our purposes were to carefully looking a the possible transformation of management methods in the energy sector, due to the introduction of big data.This research is devoted to the analysis of the impact of the mobilization and the management of big data on the modes of governance of the metropolis of Lyon, by relying specifically on the policy of energy management. A semi-directive interview with the services of the Metropolis and with Smart Electric Lyon (SEL) (a project initiated by the EDF group in the agglomeration) will help fuel this research.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.