Three essays on unconventional monetary policies

par Valentin Jouvanceau

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Aurélien Eyquem.

Soutenue le 10-07-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) , en partenariat avec Groupe d'analyse et de théorie économique (Lyon) (équipe de recherche) , Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) et de Groupe d'analyse et de théorie économique / GATE (laboratoire) .

Le président du jury était Stéphane Auray.

Le jury était composé de Céline Poilly, Fabrice Collard, Evi Pappa.

  • Titre traduit

    Trois articles sur les politiques monétaires non-conventionnelles


  • Résumé

    La thèse est organisée en trois articles de recherche. Le premier chapitre porte sur : “Quantitative Easing and Excess Reserves”. Le chapitre 2 présente le papier : ”New Evidence on the Effects of Quantitative Easing”. Le chapitre 3est un papier intitulé : ”State-contingent Forward Guidance”.“Quantitative Easing and Excess Reserves” : Quels sont les effets d’un afflux de réserves excédentaires sur l’économie réelle ? ´ Etonnamment, la littérature théorique reste silencieuse sur cette question. Nous abordons cette questiondans un modèle néo-keynésien avec diverses frictions financières et réserves obligatoires. La modélisation du QE par l’offre de réserves excédentaires permet de tenir compte des variations endogènes de l’offre relative d’actifs financiers. Nous estimons que ce mécanisme est essentiel pour identifier et démêler les canaux de rééquilibrage de portefeuille, du crédit et des prix des actifs du QE. En outre, nous démontrons que les effets macroéconomiques du QE sont plutôt faibles et se transmettent principalement par le canal des prix des actifs.“New Evidence on the Effects of Quantitative Easing” : Les effets macroéconomiques des programmes du QE ont-ils été empiriquement surestimés ? En utilisant un grand nombre de spécifications de modèle qui diffèrent par le degré de variation des paramètres, la réponse est oui. Notre exercice de prévision suggère qu’il est crucial de tenir compte des variations temporelles des paramètres, mais pas de la volatilité stochastique. Dans une analyse des chocs structurels du QE, nous constatons que le QE1 a eu des effets macroéconomiques plus importants que le QE2 et le QE3, mais beaucoupmoins importants que ceux habituellement observés dans la littérature.“State-contingent Forward Guidance” : Dans ce papier, les impacts d’un Statecontingent Forward Guidance sont évalués dans un modèle DSGE avec frictions de recherche et d’appariement sur le marché du travail. Du point de vue Odyssean, cet engagement a des effets relativement faibles sur l’économie. Ce résultat s’attaque à ce que l’on appelle le puzzle du forward guidance. En outre, les simulations suggèrent qu’un State-contingent Forward Guidance est principalement transmis par les pressions sur les anticipations d’inflation.


  • Résumé

    The thesis is organized in three research papers. The paper of the first chapter is: “Quantitative Easing and Excess Reserves”. The chapter 2 offers a paper named: “New Evidence on the Effects of Quantitative Easing”. The chapter 3 is a paper called: “State-contingent Forward Guidance”.“Quantitative Easing and Excess Reserves”: What are the impacts of a flush of interest-bearing excess reserves to the real economy? Surprisingly, the theoretical literature remains silent about this ques- tion. We address this issue in a newKeynesian model with various financial frictions and reserve requirements in the balance sheet of bankers. Modeling QE by the supply of excess reserves allows for endogenous changes in the relative supply of financial assets. We find that this mechanism is crucial to identify and disentangle between the portfolio balance, the credit and the asset prices channels of QE. Further, we demonstrate that the macroeconomic effects of QE are rather weak and mainly transmitted through the asset prices channel.“New Evidence on the Effects of Quantitative Easing”: Have the macroeconomic effects of QE programs been empirically overestimated? Using a large set of model specifications that differ in the degree of time-variation in parameters, the answer is yes. Our forecasting exercise suggests that it is crucial to allow for time-variation in parameters, but not for stochastic volatility. In an analysis of structural QE shocks, we find that QE1 had larger macroeconomic effects than QE2 and QE3, but much smaller than usually found in the literature.“State-contingent Forward Guidance”: In this paper, the impacts of a statecontingent forward guidance are assessed in a DSGE model with search and matching frictions. Under an Odyssean perspective, the commitment is found to have relatively low effects in the economy. This result tackles the so-called forward guidance puzzle. In addition, the simulations suggest that a statecontingent forward guidance is mainly transmitted by shifts in the expectations of inflation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.