L'étude des corrélations du bruit pendant la flexibilité cognitive et de leur régulation pharmacologique par la norépinephrine

par Sameh Ben Hadj Hassen

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Suliann Ben Hamed.

Soutenue le 02-04-2019

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Neurosciences et Cognition (NSCo) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Centre de neuroscience cognitive (laboratoire) .

Le président du jury était Emiliano Macaluso.

Le jury était composé de Suliann Ben Hamed, Céline Cappe, Emmanuel Procyk.

Les rapporteurs étaient Sébastien Bouret, Kilavik Bjørg.


  • Résumé

    Le comportement normal d’un individu est le résultat de l’interaction entre les neurones, appelée la corrélation du bruit, qui se déroule en intra et inter les régions cérébrales. Cette corrélation joue un rôle important dans l’attention, la mémoire, la perception et la prise de décision. Plusieurs études ont montré qu’il y a une diminution de la corrélation du bruit pendant les processus d’apprentissage et que son augmentation est corrélée avec les échecs comportementaux. De ce fait, comprendre comment cette corrélation est ajustée en fonction des changements du comportement est très important pour déterminer les processus neuronaux sous-jacents. En effet, ces processus neuronaux sont contrôlés par les neuromodulateurs. Plusieurs maladies neuropsychiatriques sont liées à une anomalie de régulation des ces neuromodulateurs. Par exemple, les personnes qui soufrent d’un trouve de déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ont un déficit attentionnel qui très handicapant de la vie quotidienne. En effet, déficit attentionnel est atténué par une augmentation sélective de la neuromodulation noradrégergique. Cependant les mécanismes d’action des molécules utilisées, comme la Ritaline qui est un agoniste noradrénergique, sont inconnus. L’objectif de ma thèse est d’étudier et comprendre les processus neuronaux liés à cette maladie ainsi que les mécanismes d’action des agonistes noradrénergiques. Plus précisément, j’ai étudié comment cette corrélation du bruit est ajustée en fonction des changements de l’engagement attentionnel chez des sujets sains et des sujets avec un déficit attentionnel. Afin de réaliser mes travaux de recherche j’ai utilisé la technique d’enregistrement élecrtophysiologiques chez le primate non-humain combiné avec des injections pharmacologiques. Mes travaux de recherche ont montrés que cette corrélation du bruit diminue quand l’engagement attentionnel augmente. De plus, cette corrélation du bruit change d’une manière rythmique dans le temps afin de s’adapter aux changements comportementaux. Spécifiquement, on montre que la modulation noradrénergique a des effets locaux en diminuant la corrélation du bruit au sein des réseaux neuronaux

  • Titre traduit

    The study of neuronal noise correlations during cognitive flexibility and their phramacological regulation by Norepinephrine


  • Résumé

    Optimal behavior is the result of interactions between neurons, called noise correlation, both within and across brain areas. Noise correlations play an important role in attention, memory, perception and decision-making. Many studies have shown that noise correlations decrease in the process of learning and to correlate with overt behavioral performance, higher noise correlations predicting behavioral failures. Identifying how these neuronal interactions adjust to the ongoing behavioral demand is key to understand the neuronal processes and computations underlying optimal behavior. These neuronal processes depend on tightly controlled activity in brainstem neurons that release neuromodulators at their target sites. Understanding the link between neuromodulation and the variation of noise correlation within brain region would help to describe mechanisms by which neuromodulator exerts its effect. My thesis aims to investigate how noise correlations is adjusted to cognitive and task engagement both in healthy brain state and in brain suffer from attention deficit. To do so, I combined pharmacology, behavioral and electrophysiology in non-human primate. Overall, we show that noise correlations decrease across tasks as cognitive engagement and task demands increase. Specifically, noradrenergic modulation induce a local effect by decreasing noise correlations within networks


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.