L’évaluation dans le contexte universitaire chinois : éléments de linguistique et de psycholinguistique pour l’analyse de productions écrites en FLE

par Petya Ivanova-Fournier

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Béatrice Fracchiolla.

Le président du jury était Guy Achard-Bayle.

Le jury était composé de Béatrice Fracchiolla, Margaret Bento, Lucile Cadet.

Les rapporteurs étaient Margaret Bento, Lucile Cadet.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d’étudier trois pratiques distinctes d’évaluation en Français langue étrangère dans le contexte universitaire chinois, afin de proposer des orientations pour remédier aux difficultés d’apprentissage. Elle s’inscrit selon une double dynamique, d’un côté elle tente de situer l’enseignement, l’apprentissage et l’évaluation du français dans son environnement culturel, éducatif, institutionnel et méthodologique ; d’un autre côté, elle cherche à évaluer la compétence à communiquer à l’écrit dans des textes d’apprenants chinois.La démarche adoptée est à la fois empirique et interventionniste. Le modèle empirique de l’évaluation prend pour base l’université chinoise où s’inscrit le trajet de l’évaluation avec ses acteurs et ses actes, et qui s’articule avec deux autres niveaux, les épreuves nationales de français en Chine, et les épreuves internationales dans les projets de mobilité. La réflexion développée s’adosse à un corpus de productions écrites d’étudiants chinois en deuxième année à l’université. L’analyse et l’évaluation de ces productions permettent de cerner deux difficultés majeures, l’une liée au processus rédactionnel en langue étrangère, l’autre au caractère subjectif de l’évaluation d’un texte. L’articulation entre les niveaux universitaire, national et international implique une démarche interventionniste, le but est de proposer des pistes à aider les étudiants à améliorer leur compétence écrite afin de réussir leur évaluation à l’université, comme aux niveaux national et international. La recherche s’intéresse au processus rédactionnel dans sa globalité, elle montre qu’il est nécessaire de mettre en évidence les difficultés des scripteurs au cours de la rédaction en langue seconde. Elle s’appuie sur les notions d’évaluation, de compétence à communiquer à l’écrit, ainsi que des procédés de cohérence, cohésion et connexion. Des outils d’analyse hétérogènes sont mis en place à partir des théories de l’argumentation pour étudier la dimension interculturelle de la recherche. Ce volet implique des valeurs, des croyances et des attitudes qui ne sont pas évaluables dans les textes des étudiants, mais qui se situent au cœur même de la réflexion didactique de l’enseignement et l’apprentissage d’une langue étrangère.

  • Titre traduit

    Evaluation in the Chinese academic context : linguistic and psycholinguistic elements for the analysis of written productions in French as a foreign language


  • Résumé

    This research has for objective to study three different practices of evaluation in French as a foreign language in the Chinese university context, to propose orientations to remedy the difficulties of learning. It joins according to a double dynamics, on one side it tries to place the teaching, the learning and the evaluation of French in its cultural, educational, institutional and methodological environment; on other side, it tries to estimate the skill to writing by Chinese learners.The adopted approach is at the same time empirical and interventionist. The empirical model of the evaluation takes for basis the Chinese university. The evaluation takes place with its actors and its actions; it is also structured with two other levels, the national examinations of French in China, and the international examinations that students take for their mobility projects. Developed reflection is based on a corpus of written productions by Chinese students in second year at the university in China. The analysis and evaluation of these productions makes it possible to identify two major difficulties, one related to the written process in the foreign language, the other to the subjective characters involved in the evaluation of a text. The articulation between university, national and international levels implies an interventionist approach, as the aim is to propose paths that can help students to improve their written skills in order to pass their assessment not only at university, but also at national and international level.The research is concerned with the written process in its entirety, it shows that it is necessary to highlight the difficulties of scriptors in second-language writing. It is based on the concepts of evaluation and written communication skills, and on the concepts of coherence, cohesion and connection. In addition, heterogeneous analytical tools are developed from the theories of argumentation to study the intercultural dimension of research. This component implies values, beliefs and attitudes that are not evaluable in the student’s texts but are at the heart of even didactic reflection of teaching and learning a foreign language.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.