La vanité et la rhétorique de la prédication au XVIIᵉ siècle

par Christabelle Thouin-Dieuaide

Thèse de doctorat en Littérature francaise

Sous la direction de Christine de Buzon et de Antoinette Gimaret.

Soutenue le 21-01-2019

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Humanités (Poitiers) , en partenariat avec Espaces Humains et Interactions Culturelles (laboratoire) .

Le président du jury était Julien Goeury.

Le jury était composé de Anne Régent-Susini.

Les rapporteurs étaient Julien Goeury, Frédéric Cousinié.


  • Résumé

    Le travail de recherche que nous proposons a pour cadre la prédication au XVIIe siècle dans la période de l’édit de Nantes (1598-1685) et concerne l’expression de la vanité dans des oeuvres oratoires (sermons catholiques et protestants) et picturales (Vanités, tableaux d’autel). Ces dernières années, l’étude de la rhétorique a ouvert la voie à de nouvelles perspectives intéressantes à exploiter. La problématique qui guide cette recherche concerne la manière dont le concept de la vanité permet de renouveler, à cette époque, la rhétorique de la prédication. Autrement dit, il s’agit de montrer que le concept de vanité est, dans la prédication, un enjeu théologique et littéraire. Ma démarche consiste donc à étudier lescaractéristiques d’un discours, héritier des conceptions antiques, remodelé pour s’adapter aux circonstances qui imposent une nécessaire réflexion sur la nature et le pouvoir de la parole exprimée dans les sermons et les tableaux de Vanité. Le concept de vanité témoigne non seulement d’un douloureux constat anthropologique, mais est aussi employé, dans le discours, comme un argument moral, religieux, tout en étant source paradoxalement de fascination esthétique. Nous reconsidérons donc plus précisément les thèmes privilégiés de la prédication (mort, mépris du monde, pénitence…), et les stratégies discursives mises en place par les prédicateurs protestants et catholiques pour étudier les paradoxes du discours sur la vanité.

  • Titre traduit

    Vanity and the Rhetoric of Preaching in the Seventeenth Century


  • Résumé

    This research is set within the framework of XVIIth-century preaching during the Edict of Nantes period (1598-1685). It regards the expression of vanity in oratorical works (Catholic and Protestant sermons) as well as pictorial works (Vanitas, altar paintings). These last years, the study of rhetoric opened new paths that are interesting to explore. The issue at thecore of this study is the way the concept of vanity led to a renewal of the rhetoric of preaching in that period. In other words, I will show that for preachers the concept of vanityis both a theological and a literary concern. Thus my approach is to study the characteristics of a form of speech which, while it is heir to ancient conceptions, is also remodeled in order to adapt tonew circumstances that demand necessary reflections about nature and the power of speech as expressed in sermons and in Vanitas. The concept of vanity isnot only evidence of painful anthropological assessments, but is also used as a moral and religious argumentin sermons, while paradoxically generating an aesthetic fascination. I will thus consider moreparticularly the preachers’ favorite themes (death, scorn for the world, penitence) and their speech strategies, as Catholics and as Protestants, in order to study the paradoxes of speeches about vanity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.