Promoting Outdoor Cultural Heritage Education with Mobile Mixed-Reality Learning Tools : Two Case Studies in Italy and Great Britain

par Daniele Agostini

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Laurent Châtel et de Corrado Petrucco.

  • Titre traduit

    Promotion de l'éducation au patrimoine culturel de plein air avec les technologies mobiles d'apprentissage à réalité mixte : deux études de cas en Italie et en Grande-Bretagne


  • Résumé

    Le doctorat étudie l'impact des nouvelles technologies sur la transmission et la promotion du patrimoine culturel sur les élèves des écoles primaires afin de démontrer l’importance d’une pensée éducative qui allie ‘histoire’, culture visuelle et 'technologie'. Deux études de cas à partir de deux « corpus » distincts ont permis de conduire deux expérimentations in situ : l’architecture antique en Italie à Vérone et le jardin paysager du XVIIIe siècle en Angleterre à Hestercombe. La cotutelleété encadrée par un spécialiste italien du story-telling éducatif en réalité augmentée (Prof. Corrado Petrucco, Padoue) et un spécialiste français des jardins et du paysage dans la culture britannique des Lumières (Prof.Laurent Châtel, Lille). Il ressort de l’étude que l’apprentissage par réalité mixte mobile (Augmented and mixed Reality Mobile Learning) est particulièrement pertinent.L'apprentissage mobile est né dans les années 80 lorsque l'ordinateur portable (sommet de la technologie de l'époque) a été introduit dans la classe sur une base expérimentale. Puis sa popularité est venue à la fin des années 90 grâce à des programmes éducatifs expérimentaux pour explorer le potentiel éducatif du PDA (Personal Digital Assistant). Depuis le milieu des années 90, on a pu identifier trois principales phases de l'apprentissage mobile, qui ont trois approches paradigmatiques différentes : les outils, l'apprentissage en dehors de la salle de classe, la mobilité des étudiants. Le rôle de l'enseignant devient plus fondamental encore : l’utilisation d’une application sur tablette ne vise pas à remplacer la guide ou l’éducateur culturel, mais à compléter et à enrichir la visite. Du point de vue pédagogique,l'accent sera mis sur une approche constructiviste de l'enseignement et l'apprentissage qui va stimuler les étudiants à devenir des citoyens actifs, bien conscients de leur identité historique : en tant que personnes informées et responsables, elles sont en meilleure mesure de préserver leur patrimoine. Danssa publication " Cultural Heritage Counts for Europe (CHCfE) Vers un indice européen pour le patrimoine culturel", le Conseil de l'UE des ministres européens considère le patrimoine comme une "ressource stratégique pour une Europe durable" et une source importante de créativité et d'innovation, qui génère de nouvelles solutions aux problèmes, tout en créant des services innovants - allant de la numérisation des biens culturels à l'utilisation de la technologie de la réalité virtuelle de pointe - dans le but d'interpréter les espaces et les bâtiments historiques et les rendre accessibles aux citoyens et aux visiteurs.


  • Résumé

    The thesis studies the impact of new technology on the transmission and promotionof heritage on primary school pupils in order to demonstrate the importance of an alliance between history, visual culture and technology. Two case studies with two distinct types of corpus generated two experiments in situ: ancient architecture in Verona (Italy) and eighteenth-century landscape garden at Hestercombe (Britain). Verona and Hestercombe are two sides of the same patrimonial coin. The cosupervisionwas done under a specialist in digital storytelling of history, Corrado Petrucco (Un. of Padua) and one in eighteenth-century garden and landscape history, Laurent Châtel (Un. of Lille).Mobile Learning began in the 80’s when portable computers (the “in-thing” in those days) where first introduced into the classroom on an experimental basis being a genuine take-off in the late 1990’s thanks to experimental educational programs aimed to explore the didactic potential of PDAs (Personal Digital Assistant). From the mid-’90s to today, three different phases can be pinned down: a tool-focused phase, extra-mural learning, and an emphasis on student mobility. What this study shows is that the teacher’s role is of fundamental importance. The learning process is on-site, situated and enhanced by AR tools and devices (which are equipped with an ‘app’ developed specifically for this project): the ‘app’ is however not intended to replace the guide or the cultural educator, but to be complimentary and to enrich his/her route. In its documents such as “Cultural Heritage Counts for Europe (CHCfE). Towards a European Index for Cultural Heritage" the EU Council of European Ministers recognized heritage as a "strategic resource for a 'sustainable Europe" and a source of benefits – a source of creativity and innovation, generating new solutions to problems. This thesis shows why and how heritage education when augmented via technology improves the interpretation of historic environments and buildings and also makes them accessible to citizens and visitors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.