Impact des facteurs cognitifs et comportementaux sur la réhabilitation socio-professionnelle des personnes cérébrolésées

par Romina Manoli

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Christine Moroni.

Le président du jury était Yannick Courbois.

Le jury était composé de Christine Moroni, Yannick Courbois, Philippe Azouvi, Pauline Narme, Etienne Allart, Christine Le Clainche.

Les rapporteurs étaient Philippe Azouvi, Pauline Narme.


  • Résumé

    L’objectif général de ce travail de recherche était d’identifier des profils cognitivo-comportementaux compatibles ou incompatibles avec un retour en formation au stade séquellaire d’une lésion cérébrale acquise (LCA). Ainsi, l’intérêt était porté sur les aspects fonctionnels consécutifs à une LCA qui permettraient ou non un retour efficient en formation. D’abord, en menant une revue systématique de la littérature, nous avons voulu identifier les facteurs cognitivo-comportementaux impliqués dans la réinsertion professionnelle des personnes souffrant d’une LCA d’origine traumatique en phase post-aigüe. Ensuite, nous avons testé la spécificité de deux outils dédiés à l’évaluation des troubles cognitifs et comportementaux des personnes victimes d’une LCA, avant de tester leur pouvoir prédictif. Enfin, en adoptant une méthodologie rétrospective et une méthodologie prospective et en s’appuyant sur l’apprentissage automatique (machine learning), nous avons étudié, chez ces personnes, le lien entre les performances cognitives et comportementales et la réussite / l’échec d’une formation qualifiante. Ces travaux nous ont permis d’identifier, sur le plan théorique, des modèles cognitifs explicatifs de la réussite et de l’échec en formation professionnelle de personnes souffrant d’une LCA. Sur le plan clinique, ils permettront aux professionnels chargés de la prise en charge de ces personnes de les guider vers la réinsertion socio-professionnelle en s’appuyant sur des indices objectifs.

  • Titre traduit

    Impact of cognitive and behavioral factors on the vocational rehabilitation of patients suffering from brain injury


  • Résumé

    The aim of this dissertation was to identify cognitive and behavioral patterns enabling or hindering the return to vocational training of patients in post-acute stages of an acquired brain injury (ABI). Thus, the focus was on the functional aspects due to the ABI that would or would not allow an effective return to vocational training. First, we conducted a systematic review in order to identify, in the post-acute stages of an ABI, cognitive and behavioral factors involved in the vocational rehabilitation of patients suffering from a traumatic ABI. Then, we tested the specificity of two neuropsychological tools to asses cognitive and behavioral sequelae in patients with ABI, before testing their predictive power. Finally, we adopted a retrospective and a prospective methodology, relying on machine learning algorithms, to study the link between cognitive and behavioral performance evaluated at the beginning of a vocational rehabilitation program and the probability to succeed or fail a vocational training after an ABI. These studies allowed us to identify, from a theoretical perspective, cognitive models explaining the success and failure of a vocational training in patients with ABI. From a clinical perspective, these models would enable clinicians to adapt neuropsychological practice to this specific population relying on objective factors that would improve their vocational guidance.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 02-10-2025


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.