Pronostic vasculaire au long cours des patients après une hémorragie intracérébrale

par Barbara Casolla

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Hilde Henon.

Soutenue le 05-11-2019

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Lille) , en partenariat avec Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires (Lille) (laboratoire) et de Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires (laboratoire) .


  • Résumé

    Contexte : Les hémorragies intracérébrales spontanées (HIC) présentent une mortalité élevée et un pronostic fonctionnel sombre. Les survivants sont à haut risque d’évènements vasculaires majeurs mais les données concernant le pronostic au long terme des HIC sont limitées. L’objectif principal de ce travail était d’étudier le pronostic vasculaire cérébral et extra-cérébral au long cours.Méthodes : Nous avons inclus les patients de la cohorte prospective et observationnelle PITCH (Prognosis of Intra Cerebral Haemorrhage), qui a recruté de façon consécutive tous les patients admis au CHU de Lille pour une HIC spontanée entre 2004 et 2009.Nous avons étudié (i) l’incidence des évènements vasculaires majeurs, ischémiques ethémorragiques, ainsi que leurs facteurs prédictifs cliniques et neuroradiologiques ; (ii)la prévalence de la sidérose superficielle corticale (SSc) et les facteurs cliniques et radiologiques associés ; (iii) l’impact des micro hémorragies cérébrales sur le risque de récidive hémorragique.Résultats : Nous avons mis en évidence qu’il existait un risque élevé d’évènements vasculaires majeurs, cérébraux et extra-cérébraux, chez les patients ayant souffert d’une HIC. Au long cours, le risque d’évènements ischémiques dépasse le risque hémorragique, en particulier chez les patients avec une hémorragie profonde.Concernant le risque hémorragique cérébral, nous avons montré qu’au sein de notre cohorte, un patient sur cinq avait de la SSc sur l’IRM cérébrale réalisée à l’admission et que la présence de SSc est un facteur neuroradiologique prédictif majeur de récidive hémorragique, suggérant l’implication de l’angiopathie amyloïde cérébrale. Un nombre élevé de microhémorragies cérébrales est par ailleurs associé à un risque de récidive hémorragique plus importante.Conclusion : Les résultats de ce travail ont un impact clinique important, ils suggèrent l’indication d’un suivi au long cours et multidisciplinaire des patients ayant présenté une HIC. Ils apportent des informations nouvelles sur le risque extra-cérébral et sur les prédicteurs de récidive hémorragique.

  • Titre traduit

    Long term vascular prognosis after intracerebral haemorrhage


  • Résumé

    Background: Spontaneous (non-traumatic) intracerebral hemorrhage (ICH) is the mostdramatic type of stroke being responsible for the majority of mortality and stroke related disability. Survivors are at high risk of major vascular events, nevertheless, data on long-term prognosis after ICH are scarce. The main objective was to study long term cerebral and extra-cerebral vascular prognosis after ICH.Methods: We included patients from the PITCH (Prognosis of Intra Cerebral Haemorrhage) cohort which is a prospective and observational study that included consecutive adults admitted at the Lille University Hospital for spontaneous ICH between 2004 and 2009. We aimed to determine (i) cumulative incidence of major ischemic and hemorrhagic vascular events and their clinical and radiological predictors;(ii) the prevalence of cortical superficial siderosis (cSS) and its associated factors; (iii) the impact of cerebral microbleeds on ICH recurrence.Results: We showed that ICH survivors are at high risk of major cerebral and extracerebralvascular events. Ischemic risk overwhelmed the hemorrhagic one on long term,particularly in deep index ICH. Concerning recurrent ICH, we found that in our cohort,one out of five patients had cSS on baseline MRI and its presence was a strong predictorof recurrent ICH, suggesting the implication of underlying cerebral amyloid angiopathy.Global burden of microbleeds was also associated with higher rate of ICH recurrence.Conclusion: These findings have immediate clinical relevance and suggest that ICH survivors should benefit of a long-term and multidisciplinary follow-up. These results may also provide additional information on the risk of major ischemic and hemorrhagicevents after ICH and on radiological predictors of recurrence risk.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.