La Belle Rivière dans l'espace atlantique, 1783-1815 : migrations commerciales francophones entre Pittsburgh (PA) et Henderson (KY)

par Marcel Deperne

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain

Sous la direction de Tangi Villerbu.

Le président du jury était Laurent Vidal.

Le jury était composé de Tangi Villerbu, Laurent Vidal, Pierre Gervais, Nathalie Dessens-Hind, Anne Verjus.

Les rapporteurs étaient Pierre Gervais, Nathalie Dessens-Hind.


  • Résumé

    L’historiographie a souvent négligé la place occupée par les migrants francophones au sein de la jeune république américaine, se bornant à suivre l’itinéraire des exilés politiques les plus célèbres, bannis par la Révolution Française ou la Restauration, ou celui des utopistes rêvant d’instaurer une société nouvelle au Nouveau Monde. Au cœur de la Jeune Amérique confrontée à l’épineux problème de l’esclavage, à l’agonie des empires coloniaux et à la naissance de l’esprit d’entreprise et du capitalisme, ils furent nombreux à tenter la fortune outre atlantique entre 1783 et 1815, établissant dans le corridor créole de puissants liens commerciaux, culturels et religieux entre côte Est, Nouvelle-Orléans, Antilles et espace atlantique. Tel est l’objet de la présente réflexion qui emprunte la voie ouverte par l’histoire atlantique, et propose, en tirant parti de la correspondance et des ressources archivistiques, une écriture novatrice de l’histoire des migrations commerciales francophones entre Pittsburgh et Louisville à l’époque des révolutions atlantiques.

  • Titre traduit

    Ohio River in the Atlantic network (1783-1815) : French trading migrations from Pittsburgh (PA) to Henderson (KY)


  • Résumé

    Historiography often neglects the part of Francophone migrants in the young American republic, merely following the route of the most famous political exiles banished by the French Revolution and the Restoration, or the Utopians dreaming to establish a new society in the New World. In the Early Republic faced with the thorny problem of slavery, the agony of colonial empires and the birth of entrepreneurship and capitalism, many migrants tried fortune beyond the Atlantic Ocean, between 1783 and 1815, establishing in the “Creole corridor” powerful commercial, cultural and religious ties between east coast, New Orleans, West Indies and Atlantic space. This is the purpose of this discussion that borrows the path opened by the Atlantic history, and proposes, through the study of correspondence and archival resources, an innovative history of francophone business migrations from Pittsburgh to Louisville in the age of the Atlantic Revolutions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.