Etude expérimentale de la réduction de trainée par injection de bulles dans une couche limite turbulente décollée redéveloppée

par Jishen Zhang

Thèse de doctorat en Génie énergétique (AM)

Sous la direction de Jean-Yves Billard.

Soutenue le 12-12-2019

à Paris, ENSAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur , en partenariat avec Institut de recherche de l'Ecole navale (Brest) (laboratoire) .

Le président du jury était Éric Climent.

Le jury était composé de Jean-Yves Billard, Mohamed Farhat, Gaëlle Perret, Antoine Dazin, Céline Gabillet.

Les rapporteurs étaient Mohamed Farhat.


  • Résumé

    Cette étude s’inscrit dans le contexte de la réduction de la résistance visqueuse descarènes de navire par injection de bulles sous la coque. Nous avons réalisé des expériencesd’injection de bulles dans la zone de redéveloppement d’une couche limite turbulente décollée.Les expériences ont été menées dans le tunnel hydrodynamique de l’École Navale. Des bullesd’air ont été injectées en aval de la zone de recirculation d’un obstacle bidimensionnel carrémonté à la paroi supérieure du tunnel. Le champ de vitesse a été caractérisé par Particle ImageVelocimetrie (PIV) dans le plan vertical de l’amont de l’obstacle et jusque dans la zone deredéveloppement. L’écoulement diphasique à bulles a été étudié pour une position longitudinalesituée dans la zone de redéveloppement de la couche limite. Les caractéristiques de la phasegazeuse ont été obtenues par visualisations ombroscopiques. La réduction de frottement estobservé au maximum de 35% à 6 m/s. Physiquement la présence des bulles entraine unedécorrélation des fluctuations de vitesse longitudinales et normales dans la zone interne et desfluctuations du mouvement des bulles dans la direction normale à la paroi qui peuvent êtreassociées à la modification observée du frottement.

  • Titre traduit

    Experimental Study of the Bubbly Drag Reduction in the Recovery Region of a Separated Turbulent Boundary Layer


  • Résumé

    The bubbly drag reduction in turbulent flow is of significant interest in the navalindustry, particularly to reduce the viscous resistance of ships hulls. This thesis is focused onexperimental observations of the recovery region of a separated turbulent boundary layer in bothsingle-phase and bubbly flows. The experiments were performed in the Cavitation WaterTunnel of the French Navy Academy Research Institute. Air bubbles of intermediate size (0.4-1.3mm) were injected in the recovery region downstream of the recirculating region of a 2Dsquare obstacle (of height h = 16 mm) mounted at the upper wall of the tunnel. The single-phaseflow velocity field was characterized in the vertical plane using Particle Image Velocimetry(PIV) technique in 11 stream-wise measuring stations from upstream of the obstacle down to therecovery region. The gas-phase velocity field in the vertical plane, the gas volume fractiondistribution and the bubble size were characterized by means of Shadowgraphy. A maximumlocal viscous drag reduction DR of 35% is achieved for 6 m/s. The bubbly drag reduction ispromoted by the increase of the velocity and enhanced by increasing the air injection rate. Wesuggest that bubbles can induce a decorrelation between the stream-wise and wall normalfluctuating velocity in the inner layer, but most of the bubbly drag reduction is attributed to thewall normal fluctuating motion of the bubbles.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Arts et Métiers. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.