Une défense du quasi-réalisme épistémique

par Quentin Soussen

Thèse de doctorat en Philosophie et sciences sociales

Sous la direction de Pascal Engel.

Le président du jury était Jérôme Dokic.

Le jury était composé de Jérôme Dokic, Laurent Jaffro, Daniel Laurier, Joëlle Proust.


  • Résumé

    Dans cette thèse je propose une défense du quasi-réalisme à propos des normes de la croyance. Je situe les principales théories métaéthiques de la croyance par rapport au problème du relativisme métaéthique, c’est-à-dire de la question de savoir si les jugements normatifs à propos de la croyance doivent être dits vrais en un sens relatif ou non. J’examine les défenses possibles du relativisme métaéthique à propos de la croyance puis celles des théories non-relativistes. J’envisage diverses formes de réalismes qui affirment que certains jugements normatifs à propos de la croyance sont vrais parce qu’il existe des faits normatifs substantiels. Après avoir montré les limites de ces théories, je développe plusieurs réponses expressivistes au relativisme pour enfin défendre une réponse quasi-réaliste. La réponse quasi-réaliste au relativisme que je propose affirme deux choses. Premièrement, que l’aptitude à la vérité est conférée aux jugements normatifs parce qu’elle est requise pour que ces jugements permettent la régulation de nos attitudes aussi bien dans la réflexion individuelle que dans la discussion collective. Deuxièmement, que la vérité que nous attribuons aux jugements normatifs est une vérité absolue.

  • Titre traduit

    A defense of epistemic quasi-realism


  • Résumé

    This thesis presents a defence of quasi-realism regarding norms of belief. The main metaethic theories are explored in relation to metaethical relativism (i.e. are normative jugements on beliefs to be considered true in a relative sense or not ?). The different arguments in favour of metaethical relativism and non-relativist theories regarding norms of belief are scrutinized before considering several forms of realisms asserting the truth of certain normative judgements on belief norms because of the existence of susbtantial normative facts. After pointing out the limits of these theories, several expressivist answers to relativism will be developed and come to a quasi-realist answer which lead to two statements : first, normative judgements are endowed with truth-aptness in order to regulate our attitudes in individual thinking and collective discussion - secondly, the truth we attribute to normative judgements is an absolute truth.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.