Comment une communauté devient-elle une organisation ? : tension entre image, figuration et configuration dans l'organogénèse d'une diaspora : le cas des experts laotiens et des associations laotiennes en France

par Souchinda Sangkhavongs Pravong (Sangkhavongs)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion. Prospective, innovation, stratégie, organisation

Sous la direction de Karim Medjad.

Le président du jury était Yvon Pesqueux.

Les rapporteurs étaient Sylvie Faucheux, Rémi Jardat.


  • Résumé

    L’expertise des membres d’une diaspora peut-elle influencer le changement dans son pays d'origine ? Si l’on pense au Laos on serait tenté de penser que non. Cependant, un second cas où l’expertise suit les normes académiques du pays d’accueil et s’intègre au pouvoir en place amène à revoir la réponse, à la lumière d’un basculement entre passé et présent, continuité et rupture. Ce travail, qui part du point de vue géographique de la diaspora comme entité extraterritoriale associée à une activité d'organisation, conduit à questionner la logique d'organisation au regard de l’expertise en gestion. Cette diaspora est sensée soit maintenant soit plus tard se former en organisation. Un cas intéressant puisque la diaspora laotienne arrive à la deuxième génération donc est ce que celle-ci est-elle une diaspora et se maintient-elle en tant que diaspora , d'une part, change-t-elle par rapport à la première génération, d'autre part ? Le sujet de recherche est donc celui de la diaspora comme une organisation. Nous essayons d'apporter une contribution en sciences de l'organisation, de la tension entre la figuration et la configuration. Il est donc plus intéressant pour nos travaux de concentrer sur le cas des laotiens en France quitte à faire des inter-cas plutôt que de prendre 2 terrains. D'autre part, l'intérêt de ce cas, est que l'observatrice a un terrain privilégié faisant elle-même partie de la diaspora dans laquelle le rôle en tant que deuxième génération reste à poser. Ce qui nous a permis de nous rendre compte de la méthodologie que nous allons adopter : une approche anthropologique structurale (Claude Levi Strauss, 1958), convenait mieux puisque l'observatrice participe à l'étude de cas et à la manière de Clifford Geertz (1973) pour l'anthropologie symbolique dans laquelle l'auteur donne à l'ethnologie un rôle interprétatif plus que descriptif. La référence à Pettigrew (1990) et à l'étude longitudinale va permettre de croiser sur de long terme, la tension entre figuration et configuration. Si l'on insiste sur la durée, sur le temps c'est qu'il va y avoir de la transformation pas en rapport au changement organisationnel (Pesqueux, Tribulois, 2004) mais l'idée de l'organisation qui va perdurer au cours du temps en changeant donc nous n'insistons pas sur ce changement organisationnel mais sur la « perduration » au cours du temps. Un problématique organisationnel et non pas un questionnement sur le changement et que cette problématique est particulièrement intéressante parce que si on la regarde à la lumière de Mintzberg (2006) et de sa contingence alors la diaspora perdurant et étant elle même finalement disséminée dans un contexte, la question se pose en terme de changement organisationnel et à partir de ce moment là, ce que nous allons faire émerger par rapport à l'approche de Mintzberg contextualiste c'est le facteur temps lui même c'est-à-dire que la diaspora nous permet d'éliminer justement le facteur de contingence puisque disséminé, la concentration dans un seul facteur qui est celui de la durée au travers du changement générationnel sensé être les même personnes et probablement des personnes différentes qui vont être le moteur de l'organisation elle-même. Le positionnement théorique est donc celui de Morgan (1989), de Pesqueux (2002) Mintzberg (2006). Au regard de ces 3 prismes, images/modèles et représentations/ structuration-dynamisme, nous nous focalisons sur la figuration et la configuration. Et finalement le temps lui même un facteur de changement, de transformation, d'évolution de l'organisation indépendamment de la contingence et du contexte, le temps modifie les conditions de réaction des laotiens, posant la question de l'image d'un mythe, de la figuration ou de la formation de la diaspora, voire de sa configuration.

  • Titre traduit

    How does a community become an organization? : tension between image, figuration and configuration in the organogenesis of a diaspora : the case of Laotian experts and Laotian associations in France


  • Résumé

    Can the expertise of the members's Diaspora influence the change in its country of origin? If we think the case of Laos we would be tempted to think not. However, a second case where the expertise follows the academic standards of the host country and becomes integrated into the affable governing power to revise the answer, in the light of a shift between past and present, continuity and break. This work, which leaves the geographical point of view of the Diaspora as extraterritorial entity associated with an activity of organization, leads to question the logic of organization with regard to the expertise in management. This Diaspora is sensible either now or later to form in organization. An interesting case because the Laotian Diaspora arrives at the second generation thus is that is this one a Diaspora and does it remain as does Diaspora, on one hand, change with regard to the first generation, on the other hand? The subject of research is thus the one of the Diaspora as an organization. We try to make a contribution in sciences of the organization, the tension between the representation and the configuration. It is thus more interesting for our works to concentrate on the case of the Laotian in France even if it means making inter-cases rather than take 2 grounds. On the other hand, the interest of this case, is that the observer has a privileged making ground herself left the Diaspora in which the role as the second generation remains to put. What allowed us to report us the methodology which we are going to adopt: a structural anthropological approach (Claude Levi Strauss, on 1958), suited better because the observer participates in the case study and in the style of Clifford Geertz ( 1973 ) for the symbolic anthropology in which the author gives to the ethnology an interpretative role more than description. The reference to Pettigrew ( 1990 ) and to the longitudinal study is going to allow to cross on long-term, the tension between representation and configuration. If we insist over time, at the time it is because it is going to have of the processing not in relationship in the organizational change there (Pesqueux, Tribulois, on 2004) but the idea of the organization which is going to continue in time thus by changing we do not insist on this organizational change but on the "continuation" in time. One problem organizational and not a questioning on the change and that this problem is particularly interesting because if we look at it in the light of Mintzberg ( 2006 ) and of the contingency then the continuing Diaspora and it being even finally spread in a context, the question arises in term of organizational change and from this moment there, what we are going to bring to the foreground compared with the approach of Mintzberg contextualiste it is the factor of time the even that is the Diaspora allows us to eliminate exactly the mailman of contingency because spread, the concentration in a single mailman which is the one of duration through the sensible generational change to be even people and probably different people who are going to be the mainspring of the very organization. The theoretical positioning is thus the one of Morgan ( 1989 ), Pesqueux (2002) Mintzberg ( 2006 ). With regard to these 3 prisms, images / models and representations / structuring-dynamism, we focus on the representation and the configuration. And finally the time he even a mailma of change, processing, evolution of the organization independently of the contingency and of the context, the time modifies the conditions of reaction of the Laotian, raising the question of the image of a myth, a representation or a formation of the Diaspora, even its configuration

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.