L'expérience face à l'intuition et à l'émotion dans la décision clinique de l'infirmière : rôle de la posture "cognitivo-émotionnelle" de l'infirmier-ière face au "ressenti" éprouvé dans l'activité clinique d'orientation et d'accueil des urgences hospitalières

par Annie Farrayre

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation. Formation des adultes

Sous la direction de Pascal Roquet.

Soutenue le 14-10-2019

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Formation et apprentissages professionnels (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Christine Poplimont.

Le jury était composé de Catherine Tourette-Turgis.

Les rapporteurs étaient Christine Poplimont, Philippe Mazereau.


  • Résumé

    Cette recherche qualitative identifie le rôle de l’expérience face à l’intuition et à l’émotion dans la décision clinique de l’infirmière d’accueil et d’orientation des urgences hospitalières. La problématique du rôle triple de l’expérience sur le raisonnement, sur la nature et le contrôle du « ressenti » éprouvé dans le feu de l’action est étudiée au travers de l’influence de la posture de connaissance face à l’expérience induisant l’acquisition et l’usage de savoirs explicites et implicites (Dewey, 2004) agissant sur le modèle opératif de pensée d’un professionnel (Pastré, 2011). La méthodologie, orientée par une posture théorique multi référentielle (Ardoino,1986), articule les approches de la décision en économie (Simon, 1983), en neurosciences (Berthoz, 2003 ; Damasio, 1995) avec les travaux sur l’intuition dans la pensée bi-systémique (Kahneman, 2016) et les approches du rôle cognitif des émotions (Livet, 2002 ; Rimé, 2009, Thievenaz, 2017). Des entretiens semi-directifs et d’explicitation (Vermersch, 1994) sont conduits auprès de vingt infirmiers-ères, de deux hôpitaux.Six propositions théoriques émanent des résultats. L’existence d’une posture « cognitivo-émotionnelle » face à l’expérience vécue dans l’action est découverte. Elle génère un mode et des modalités de raisonnement et d’élaboration d’indicateurs cliniques ou de savoirs d’action mais aussi un mode décisionnel à partir du vécu de l’expérience. Elle influence la nature « ressenti » qui est intuition ou émotion ou étonnement. Selon sa posture, l’infirmière cherche à confirmer son intuition. Elle cherche des preuves à son étonnement, régule son émotion ou renonce à prendre une décision, ou se protège de tout « ressenti ».

  • Titre traduit

    Role of experience in the effects of emotion and intuition into the nurse clinical decision making in an emergency department


  • Résumé

    This doctoral thesis’ research identifies the roles of experience in the effects of intuition or emotion and clinical reasoning and characterizes the nature of the “feeling” rising; The “multiréférentiel” (Ardoino, 1986)theoretical and methodological framework links a pragmatist understanding of implicit or explicit experiential learning’s through an active or passive knowing posture (Dewey, 2004) with theoretical works concerning the decision processing in economics (Simon, 1983), in neurosciences (Berthoz, 2003; Damasio, 1995) and with the cognitive function of emotion (Livet, 2002;Rimé, 2009). Intuition is replaced in dual process theories of cognition (Kahneman, 2016). Data were collected from two French Parisian emergency’s departments through twenty emergency nurses differently experienced in triage, volunteered to take part in the study,. Semistructured interview collected the nurses’posture of knowing. “Elicitation interviews’” (Vermersch, 1994)recalled nurses’ thinking procedures in the heat of the moment and shows how nurses’ control their “feeling” and the set of the contextual determinants. Six theoretical propositions derived from the findings. During the patient’s examination and the clinical reasoning process, nurses adopt a particular “cognitive – emotional”posture of knowing and reflective thinking. This posture has an impact on the control of the nurse’s feeling andof the nature of what she felt and on the decision type. Depending of her posture, nurses will take into account her “feeling” or not. A negative emotion stops the decision making process. Intuition involves the search of additional fact or clues or clinical signs. The cognitive uncertainty induces a specific inquiry. The nurses’ “feeling’’ empirically characterize is an intuition, an emotion, an uncertainty.

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.