Cancers dans l'enfance et fertilité à l'âge adulte

par Victoria Grèze

Thèse de doctorat en Biologie et Santé

Sous la direction de Justyna Kanold.

Le président du jury était Dominique Plantaz.

Le jury était composé de Bruno Pereira, Lauren Veronese.

Les rapporteurs étaient Dominique Plantaz, Guy Leverger, Florence Baume Brugnon.


  • Résumé

    Les progrès dans le traitement des cancers de l’enfant et de l’adolescent ont permis de réelles améliorations puisque la survie à long terme est maintenant de plus de 80%. De ce fait, la qualité de vie de ces futurs adultes est une préoccupation majeure des professionnels impliqués dans la prise en charge de ces patients. Notre travail se focalise en particulier sur le développement pubertaire et la fertilité, au travers de la recherche épidémiologique et de la recherche de transfert, chez les enfants et adolescents guéris d’un cancer.Sur le versant « recherche épidémiologique », le développement pubertaire et la fertilité chez la fille ont été étudiés à partir de la cohorte L.E.A. (Leucémies de l’Enfant et Adolescent), qui recueille des données concernant le devenir des patients traités pour une leucémie au cours de leur enfance. Bien qu’elle soit plus importante chez les femmes ayant bénéficié d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques et/ou ayant rechuté, la gonadotoxicité atteint également celles n’ayant reçu que de la chimiothérapie en première ligne.En parallèle, l’accès à la préservation de la fertilité des adolescents et jeunes adultes pris en charge pour des pathologies malignes en Auvergne a été analysé. Les garçons bénéficient davantage de consultations au CECOS et d’une préservation de leur fertilité. Des progrès devraient se faire grâce à la création de plateformes clinico-biologiques telles que PREFERA (PREservation FERtilité Auvergne) qui assurent une meilleure coordination entre les différentes équipes prenant en charge ces patients. Sur le versant « recherche de transfert », nous nous sommes intéressés à la cryoconservation des tissus gonadiques, seule option envisageable chez les enfants prépubères notamment, mais comportant un risque potentiel de réintroduction de cellules néoplasiques en cas d’utilisation ultérieure. Nous avons mis au point des techniques sensibles et spécifiques de détection de la maladie résiduelle pour deux tumeurs solides pédiatriques dont les traitements actuels sont potentiellement stérilisants : le neuroblastome et la tumeur d’Ewing. L’intérêt étant de disposer d’un test diagnostic utilisable pour les adultes guéris de ces cancers, dont la fertilité a été compromise par les traitements et qui ont bénéficié d’une cryoconservation de tissu ovarien ou testiculaire.

  • Titre traduit

    Childhood cancer and adulthood fertility


  • Résumé

    Advances in the treatment of childhood and adolescent cancers have led to real improvements as long-term survival is now over 80%. As a result, quality of life of these future adults is a major concern for the professionals involved in the care of these patients. Our work focuses on pubertal development and fertility, through epidemiological research and transfer research, in childhood cancer survivor.Concerning the "epidemiological research", female pubertal development and fertility were studied using the L.E.A cohort (Childhood and Adolescent Leukemias), which collects data about the outcome of patients treated for childhood leukemia. Although it is more important in women who received hematopoietic stem cell transplantation and/or relapsed, gonadotoxicity also affects those who received only first-line chemotherapy.In parallel, access to fertility preservation for adolescents and young adults treated for malignant diseases in Auvergne was analyzed. Boys benefit more from fertility consultation and preservation of their fertility. Progress should be made thanks the creation of clinico-biological platforms such as PREFERA (PREservation FERtilité Auvergne), which ensure better coordination between the different teams that support these patients.Concerning the "transfer research", we addressed the cryopreservation of gonadal tissues, only option for prepubertal children in particular, but with a potential risk of neoplastic cells reintroduction in case of future use. We developed sensitive and specific techniques of residual disease detection for two solid pediatric tumors whose current treatments are potentially sterilizing: neuroblastoma and Ewing's tumor. The interest is to have a diagnostic test usable for adults cured of these cancers, whose fertility has been compromised by the treatments and who have benefited from ovarian or testicular tissue cryopreservation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?